Accueil » Comparatif » Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

1 : Intro et sélection des meilleures RX 480 2 : Résultats : performances en jeu 3 : Résultats : conso, bruit, températures 4 : AMD Radeon RX 480 Reference 5 : Asus RX 480 Strix 7 : MSI RX 480 Gaming X 8G 8 : Sapphire RX 480 Nitro+ 9 : Powercolor RX480 Red Devil 10 : XFX RX480 GTR Black Edition

HIS RX 480 IceQ X² Roaring Turbo

Image 1 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurAvec la Roaring Turbo, dont le nom ne cache pas les ambitions, HIS met le pied au plancher avec une fréquence nettement revue à la hausse et des ventilateurs qui auront fort à faire pour éviter la surchauffe. On peut donc se demander si les rugissements annoncés se réfèrent aux performances, ou bien aux nuisances sonores engendrées par la carte. En tout cas, ce serait une première si un fabriquant plaçait une mise en garde dans le nom même de son produit ! Plus sérieusement, nous sommes curieux de voir dans quelle mesure la fréquence réglée à 1338 MHz par HIS peut tenir la distance, en particulier lors de nos tests les plus exigeants.

Depuis sa dernière restructuration, HIS est désormais une marque sous le giron de Pine, à qui appartient aussi la marque XFX. Qu’on ne s’étonne donc pas si, dans ce test, nous la comparons souvent avec sa parente la carte XFX : loin d’en être une copie, elle assume des choix différents, même si les ressources et le lieu de fabrication sont communs.

Image 2 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 3 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Présentation

Avec 906 grammes sur la balance, la carte se place parmi les poids moyens. Elle mesure 28,9 cm de long (de l’équerre PCI à la pointe de la coque de refroidissement) pour 13,5 cm de haut (de la fente PCI au sommet de la coque) et 3,5 cm d’épaisseur, typique pour une carte double-slot. La plaque arrière déborde de 5 mm, une donnée à prendre en compte dans une configuration ITX ou bien lorsque l’on possède un radiateur CPU imposant.

Image 4 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 5 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

La carte a un look atypique qui ne laissera personne indifférent. La coque du système de refroidissement est en métal léger et fait bonne impression lorsque l’on prend la carte en main. On se demande par contre pourquoi celle-ci dépasse de deux centimètres à l’extrémité de la carte. Sans cet embonpoint, elle pourrait se loger dans un plus grand nombre de boitiers. Le motif doré s’inspire du nom de la carte et représente un lion rugissant. Bon ou mauvais signe ? Nous allons voir.  

A la différence des cartes HIS précédentes, les lamelles du radiateur sont malheureusement placées à la verticale, ce qui implique un surcroit de chaleur pour la carte mère et exclut toute dissipation via l’extrémité de la carte. Sur le dessus de la carte, on retrouve le logo HIS ainsi qu’un connecteur d’alimentation PCIe à 8 broches.

Image 6 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 7 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

A l’extrémité de la carte pointent trois des quatre caloducs de 6 mm d’épaisseur. L’équerre PCI comporte les sorties standards, à savoir DVI-D, trois DisplayPort 1.4 et une HDMI 2.0. On retrouve aussi une grille pour l’évacuation de l’air reprenant le logo HIS. Les petites ouvertures entre les ports n’ont qu’un effet décoratif.

Image 8 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 9 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Composants et alimentation électrique

Enlevons la plaque arrière et le refroidisseur pour observer la répartition des composants. HIS s’inspire du modèle de référence puisqu’il a laissé le GPU sur la partie gauche de la carte. Mais comme la carte est nettement plus longue, la partie droite du PCB est clairement sous exploitée, puisque les seuls composants notoires que l’on retrouve sont les blocs de convertisseurs de tension. On aurait pu facilement réaliser une carte plus compacte.

Comme sur le design de référence, on retrouve 8 modules de 1 Go de DDR5 Samsung K4G80325FB HC25. Ces puces orientées grand public sont spécifiées pour une température maximale de 85°C et ont une fréquence de 2000 MHz.

Image 10 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 11 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Le GPU est ravitaillé en courant par 6 étages d’alimentation régis par un controller PWM IR 3567 de International Rectifier. Sur chaque étage, la tension est gérée par un driver CHL 8510 qui commande les MOSFET.

Image 12 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 13 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

La transformation du courant est confiée à un transistor IRD 6811 pour le haut étage et un IRF 6894 en bas-étage. Ces MOSFET ont une coque en métal, ce qui permet une meilleure dissipation de la chaleur, mais peut aussi entrainer des courts-circuits.

Les bobines de type ferrite encapsulée ont une coque plutôt fine. Elles sont de qualité moyenne et engendrent des vibrations perceptibles à l’oreille.

Image 14 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 15 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Pour la mémoire, on reste sur du classique avec un étage pour les modules mémoire et un second pour les composants périphériques et les contrôleurs. Chaque étage est régulé par une puce APW 8722 contrôlant un MOSFET SM4377 pour le haut étage et deux SM4373 en bas étage, tous les trois fabriqués par Sinopower.

Image 16 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 17 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Consommation et sortie de route

La consommation de cette carte overclockée se situe bien au-dessus de la carte de référence. Au repos, la carte consomme pas moins de 20 watts, une valeur que l’on ne devrait plus voir de nos jours et qu’on peut mettre sur le compte des nombreux convertisseurs de tension et de la fréquence au repos relativement élevée de 300 MHz.

En jeu, la carte atteint presque 200 W et dépasse ainsi de plus de 30 W la carte de référence, tandis qu’en stress-test, la consommation s’envole à 215 W. Autant dire qu’il n’y a plus vraiment de marge de manœuvre, même si on relève de courts pics qui, s’ils n’entrent pas en compte dans notre mesure finale, indiquent qu’il faudra un bloc d’alimentation solide pour satisfaire l’appétit de la carte.

Image 18 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Les deux graphiques ci-dessous montrent l’évolution de la consommation pendant 2 minutes en jeu et lors du stress-test. Nous nous basons sur ces mesures pour établir la consommation moyenne.

Image 19 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 20 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Passons maintenant à la mesure de l’intensité du courant, qui, nous allons le voir, est très problématique. Observons tout d’abord les graphiques montrant l’évolution de la tension au niveau des différentes sources d’alimentation :

Image 21 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 22 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Passons maintenant au graphique de l’évolution de l’intensité du courant. Vision d’horreur. Lors du lancement de la Radeon RX 480, nous avions pointé du doigt dans notre article le fait que la carte dépassait la norme autorisée au niveau de l’alimentation 12 V de la carte mère. AMD avait dû alors ajuster le tir via une mise à jour des pilotes. Avec sa Roaring Turbo, HIC nous montre cependant qu’une sortie de route encore plus spectaculaire est possible !

Image 23 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Avec plus de 7 A au niveau de l’alimentation 12 V de la carte mère, la carte dépasse de plus de 30% la norme PCI SIG qui stipule que l’intensité du courant ne doit pas excéder 5,5 A ! Les cartes mères les plus haut de gamme devraient tenir, mais nous ne pouvons rien garantir, surtout pour les cartes mères moins chères, ou plus anciennes.

Système de refroidissement et températures

Le système de refroidissement et simple et sans surprise. HIS utilise une plaque arrière isolée via un film. Elle garantit donc la stabilité de la carte et lui donne un aspect plus premium, mais ne participe pas à la dissipation.

Image 24 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

La mémoire n’est pas refroidie par le bloc de refroidissement principal, mais par une petite plaque individuelle placée sous le radiateur. On verra dans quelle mesure cette solution permet un refroidissement adéquat de la mémoire.

Image 25 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Le bloc de refroidissement est composé d’un bloc en cuivre au niveau du GPU dans lequel quatre caloducs à base de métaux composites non nickelés d’une épaisseur de 6 mm viennent se fondre. Le bloc en cuivre est relié au radiateur avant via une plaque en aluminium. Un des quatre caloducs est recourbé à 180° et transmet également la chaleur vers le radiateur avant. Les trois autres caloducs transportent quant à eux la chaleur vers de radiateur à l’extrémité de la carte.

Image 26 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

La capacité de refroidissement de ce système est plutôt bonne puisqu’en jeu, une fréquence maximale de 1338 MHz peut être tenue de manière relativement constante avec, très sporadiquement, une petite baisse de régime. Ces petits écarts ne sont en fait pas dus à une surchauffe, mais à l’activation du système de régulation de la consommation qui limite l’appétit de la carte à une valeur donnée maximale.

Image 27 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 28 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Si l’on se penche maintenant sur la température des composants lors d’une session de jeu intense, on relève au niveau des convertisseurs de tension une température maximale de 67°C dans un boitier ouvert ou presque 70°C dans un boitier fermé. Étonnamment, la température au niveau du CPU est légèrement plus élevée : on relève 70°C boitier ouvert et 73°C boitier fermé. Le module mémoire le plus chaud se place entre ces deux valeurs. Tous les composants sont donc uniformément et adéquatement refroidis.

Image 29 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 30 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

En stress-test, la température des convertisseurs de tension monte à 72°C/74°C. La température relevée au niveau du GPU s’élève à 73°C boitier ouvert et 76°C boitier fermé, c’est à dire seulement 3°C de moins que la diode GPU. Les ventilateurs tournent alors à plein régime.

Image 31 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 32 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Le refroidissement passe donc sans problème l’épreuve du stress-test boitier fermé.

Ventilateurs et nuisances sonores

Ces températures raisonnables se font-elles au prix d’un rugissement des ventilateurs ? C’est ce que nous allons voir. Les deux ventilateurs de 92 mm de diamètre possèdent des pales dont la géométrie privilégie la pression statique afin de pousser l’air entre les fins interstices des lamelles du radiateur. Le débit d’air est par contre assez modeste et les ventilateurs doivent compenser ce handicap par une rotation plus rapide.

Image 33 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeurImage 34 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

Les ventilateurs tournent donc à environ 3000 tpm boitier fermé et 2500 tpm boitier ouvert, des valeurs qui en feront tiquer plus d’un. Sans surprise, ces valeurs élevées se traduisent par des nuisances sonores importantes. En jeu on relève presque 41 dB, ce qui n’est pas énorme, mais nettement perceptible. Relativisons en rappelant que la carte produit tout de même 200 W qu’il faut bien évacuer d’une façon ou d’une autre.

Image 35 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

La nature des nuisances sonores n’est pas trop agaçante, comme on peut le voir sur le graphique représentant le spectre sonore. On remarque un pic vers les 350 Hz à mettre sur le compte des roulements à bille, et bien sûr le souffle des ventilateurs entre 2,5 et 4,5 KHz. Dans les ultra-aigus, vers 16 KHz, on remarque aussi le crissement des bobines, mais la plupart des oreilles adultes ne devrait pas ou très peu le percevoir.

Conclusion

Image 37 : Comparatif de Radeon RX 480 : 7 cartes testées en profondeur

HIS RX 480 IceQ X² Roaring Turbo

287€ > Amazon
On aime
  • Nuisances sonores contenues
  • Refroidissement efficace
  • Bonnes performances en jeu
  • Look original
On n’aime pas
  • Gros dépassement de la norme PCI SIG
  • À éviter sur les cartes mères anciennes
Verdict :

La HIS RX480 IceQ X² Roaring Turbo n’est pas une mauvaise carte. Elle se disqualifie cependant par la mauvaise répartition des étages d’alimentation qui a pour conséquence un dépassement de près de 30% de l’intensité du courant au niveau de la carte mère par rapport à la norme PCI SIG. Le refroidissement est maitrisé et les nuisances sonores contenues malgré des ventilateurs tournant très vite. La fréquence reste très stable sur l’ensemble de nos tests. Ces bons résultats en feraient une sérieuse concurrente si on occultait son gros problème de dépassement des normes. En l’état, nous ne pouvons donc que mettre en garde les acheteurs potentiels et réserver ce modèle aux possesseurs d’une carte mère qui utilise vraiment les quatre pins pour la distribution du courant. Ceux qui ne sont pas absolument sûrs devraient plutôt passer leur chemin et chercher leur bonheur parmi les autres cartes de ce comparatif.

plus

Sommaire :

  1. Intro et sélection des meilleures RX 480
  2. Résultats : performances en jeu
  3. Résultats : conso, bruit, températures
  4. AMD Radeon RX 480 Reference
  5. Asus RX 480 Strix
  6. HIS RX 480 IceQ X² Roaring Turbo
  7. MSI RX 480 Gaming X 8G
  8. Sapphire RX 480 Nitro+
  9. Powercolor RX480 Red Devil
  10. XFX RX480 GTR Black Edition