Accueil » Test » Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

1 : Introduction 2 : Les routeurs 3 : Configuration du test 4 : Tests de référence sur bande 5 GHz 5 : Tests de référence sur bande 2,4 GHz 6 : Performances sans chiffrage 8 : Performances avec distance & obstacles 9 : IxChariot : TCP et UDP avec connexions multiples 10 : Connexions multiples et bi-bande sous IxChariot & conclusion

Performances avec interférences

Afin de rendre ce test aussi complet que possible, il nous a paru essentiel de mesurer les conséquences des interférences sur le 802.11ac. Les possibilités sont très nombreuses en matière d’approche, depuis les émetteurs radio industriels jusqu’au four à micro-ondes. Par souci de simplicité et de reproductibilité, nous avons décidé d’utiliser un de nos propres routeurs comme source d’interférences : le Nighthawk a été configuré comme adaptateur sur le même canal, branché sur un netbook client puis posé sur une table à environ 60 cm de hauteur par rapport au routeur testé. Précisons que le Nighthawk était aligné avec les routeurs successivement testés ainsi que le notebook positionné à l’opposé dans la salle de test. Lorsque le moment est venu de tester le Nighthawk, nous avons utilisé le modèle d’Asus comme source d’interférences : concrètement, le routeur tirait un flux Netflix en continu depuis le réseau local. Vu la nature multicanale du MIMO, il nous était clairement impossible de saturer tous les canaux des routeurs testés, mais cette approche a tout de même le mérite de tester la capacité des différents modèles à gérer le trafic concurrent.

Image 1 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Comme nous l’avons fait pour le chiffrage, les résultats observés en page 4 nous servent de base de comparaison. Dans trois cas sur quatre, les performances ont reculé en raison des interférences sur la bande 5 GHz. Curieusement, le R6300 gagne environ 15 % sur son transfert serveur vers client, alors que tous les autres routeurs souffrent des interférences, surtout l’Amped RTA15 et le Nighthawk.

Image 2 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Tous les routeurs régressent dans notre benchmark sous PassMark : à titre de comparaison, trois modèles se situaient aux alentours de 410 Mb/s en UDP sans interférences. Seul le Nighthawk parvient donc à maintenir son débit en UDP tandis que l’Amped RTA15 souffre en UDP comme en TCP. A la lumière de ces résultats et de deux du transfert d’archive, on se demande si la configuration d’antennes 2×2 de ce dernier le rend plus sensible aux interférences sur la bande 5 GHz.

Image 3 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

On constate ici une autre anomalie : le Nighthawk  parvient à surpasser ses propres performances sans interférences, ainsi que celles du R6300 sur ce graphique. Le R6300 a pour sa part un meilleur débit minimum, mais la baisse de son débit minimum finit par faire reculer sa performance moyenne. Les routeurs d’Asus et Amped subissent quant à eux une pénalité vraiment importante du fait des interférences.

Image 4 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Comme l’on pouvait s’y attendre, l’écart des performances en UDP est assez faible entre l’environnement sans interférences et avec interférences, vu que les paquets ne sont pas envoyés à nouveau en cas d’échec. Observons maintenant les résultats du Nighthawk en 5 GHz sous IxChariot, ceux avec interférences étant à droite.

La ressemblance est frappante. Certes, les résultats avec interférences comportent moins de pics vers les 140 Mb/s, mais dans l’ensemble, le routeur de Netgear ne semble que très peu affecté par les interférences.

Voyons maintenant si l’on peut faire les mêmes constats la bande 2,4 GHz.

Image 5 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

D’emblée, la réponse semble être négative. Le débit en TCP est littéralement en chute libre : l’Asus RT-AC66U a par exemple nécessité presque 1550 secondes pour finir le test client vers serveur, soit quasiment une demi-heure ! Bien entendu, le test a été répété à plusieurs reprises afin de confirmer les résultats présentés. Le Nighthawk termine premier ici pour la simple raison que la durée des transferts n’est pas multipliée par deux ou trois à défaut d’être vraiment satisfaisante.

Image 6 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Ces mauvais résultats se confirment sous PassMark : tous les routeurs sont à la peine. L’Asus RT-AC66U avait eu notre préférence lors du précédent comparatif et pourtant, son débit en UDP est presque divisé par 13. Une fois encore, le Nighthawk est le routeur qui résiste le mieux aux interférences.

Image 7 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Quitte à nous répéter, attention à l’axe des abscisses qui pourrait être trompeur. L’Amped Wireless RTA15 a fini premier du benchmark 2,4 GHz de référence, mais avec interférences, il perd environ les deux tiers de ses débits. L’Asus RT-AC66U fait également un beau plongeon tandis que le R6300 résiste un peu mieux mais reste dernier à nos yeux. Avec une baisse limitée à 20 % seulement, le Nighthawk sort clairement du lot.

Image 8 : Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Ce dernier graphique montre que les conséquences des interférences sont quasiment les mêmes que l’on soit en TCP ou en UDP. Le Nighthawk fait encore une fois figure de référence, tandis que les résultats du RT-AC66U devraient donner de quoi réfléchir à Asus pour leurs futurs produits : les interférences sont mal gérées.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les routeurs
  3. Configuration du test
  4. Tests de référence sur bande 5 GHz
  5. Tests de référence sur bande 2,4 GHz
  6. Performances sans chiffrage
  7. Performances avec interférences
  8. Performances avec distance & obstacles
  9. IxChariot : TCP et UDP avec connexions multiples
  10. Connexions multiples et bi-bande sous IxChariot & conclusion