Accueil » Comparatif » Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur » Page 7

Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

1 : Introduction et système de test 2 : Prime95 avec AVX ou SSE 3 : OCCT et ses options 4 : Aida64 : CPU, FPU, cache, mémoire 5 : powerMAX, Heavy Load 6 : Graphiques : consommations comparées 8 : Résumé et conclusion

Graphiques : températures comparées

Passons aux températures, qui sont la conséquence directe du dégagement de chaleur des composants. Comme nos tests sollicitent différentes parties du CPU, certains résultats sont surprenants.

Température interne du CPU

Commençons avec la température interne qui est communiquée presque en temps réel par les diodes (DTS) et réagissent donc rapidement aux variations de charges. Notre refroidissement à base de compresseur Chiller permet à la température de l’eau de rester constamment à 20°C. On peut ainsi comparer les températures de manière très fiable. Le graphique suivant montre la moyenne des valeurs communiquées par les différents cœurs sur l’ensemble du test : 

Image 1 : Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Température du package

La température du package ou PECI (Platform Environment Control Interface) recouvre plus ou moins la température moyenne des cœurs. Nous présentons ici la moyenne obtenue dans chaque test après 30 à 45 minutes (lorsque la température s’est stabilisée). En général, on se situe au niveau de la température des cœurs, mais parfois un peu au-dessus, selon le test. 

Image 2 : Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Température sous le socket

Observons maintenant la température communiquée par une sonde placée juste en dessous du socle CPU. Comme le CPU est refroidi par le système de refroidissement via le heatspreader (capsule), la température sous le socle ne monte que très lentement… mais sûrement car on voit que dans Prime95, elle atteint 105°C (!!), malgré notre refroidisseur de compétition !

Ce résultat prouve que l’utilisation de Prime95 avec instructions AVX doit se faire avec la plus grande prudence. Si on teste la stabilité du système, il faut que le programme de monitoring soit capable de lire toutes les températures pour pouvoir réagir en conséquence. 

Il faut donc se méfier des températures internes (DTS) du CPU, car sous le socle, la carte mère peut lentement se désagréger. 

Image 3 : Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Température DRAM

La charge de la mémoire est aussi très instructive avec des différences parfois importantes entre les tests, comme on le voit sur le graphique suivant : 

Image 4 : Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Sommaire :

  1. Introduction et système de test
  2. Prime95 avec AVX ou SSE
  3. OCCT et ses options
  4. Aida64 : CPU, FPU, cache, mémoire
  5. powerMAX, Heavy Load
  6. Graphiques : consommations comparées
  7. Graphiques : températures comparées
  8. Résumé et conclusion