Accueil » Test » Comparatif : les SSD PCIe » Page 8

Comparatif : les SSD PCIe

1 : Introduction 2 : NVM Express 3 : Intel SSD DC P3700 4 : Configuration du test 5 : Performances 4K aléatoires et latence 6 : Régularité des performances 7 : Performances séquentielles 9 : Streaming vidéo 10 : Conclusion

Performances selon profils IOmeter

La série de test qui suit s’appuie sur des profils caractéristiques des usages en entreprise, à savoir base de données, serveur de fichiers, serveur Web et station de travail.

Le profil base de données s’appuie exclusivement sur des opérations E/S aléatoires à 67 % en lecture et 33 % en écriture, à partir de blocs 8 Ko.

Image 1 : Comparatif : les SSD PCIe

Les résultats obtenus s’inscrivent dans la tendance de ce que nous avons observé précédemment : le profil base de données met en avant les très bonnes performances du P3700 avec des files d’attentes courtes, tandis que les deux SSD de Micron s’illustrent avec de longues files d’attente.

Image 2 : Comparatif : les SSD PCIe

On observe des résultats similaires avec le profil serveur de fichiers, lequel compte 80 % de lectures aléatoires ainsi que des transferts de taille variable : une fois encore, le P3700 brille avec des files d’attente modestes. Toutefois, le SSD d’Intel parvient cette fois à systématiquement devancer le P420m.

Image 3 : Comparatif : les SSD PCIe

Le graphique illustrant le profil serveur Web (100 % d’opérations en lecture, transferts de taille variable) ressemble franchement aux lectures aléatoires de fichiers 4 Ko. Le P3700, le P420m et le P320h sont très proches tant que la file d’attente est inférieure ou égale à 32 commandes, après quoi les deux SSD de Micron affichent un net avantage.

Image 4 : Comparatif : les SSD PCIe

Enfin, les résultats obtenus avec le profil station de travail (80 % de lectures, 80 % d’opérations aléatoires) sont sans surprise puisque l’on voit le P3700 en retrait avec de longues files d’attente.

Globalement, le P3700 se comporte très bien avec des files d’attente réduites tout en perdant de sa superbe lorsque les commandes sont (très) nombreuses. Rappelons que nous avons reçu la version 800 Go du P3700 ; avec une capacité supérieure, le SSD d’Intel augmenterait vraisemblablement son avantage avec les files d’attentes réduites tout en se rapprochant des deux SSD Micron dans le cas des longues files d’attente.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. NVM Express
  3. Intel SSD DC P3700
  4. Configuration du test
  5. Performances 4K aléatoires et latence
  6. Régularité des performances
  7. Performances séquentielles
  8. Performances selon profils IOmeter
  9. Streaming vidéo
  10. Conclusion