Accueil » Comparatif » Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

1 : Intro, notre sélection 2 : Résultats de températures comparés 4 : Test : EK Waterblocks EK-Vector RTX 2080 Ti RGB 5 : Test : Aqua Computer kryographics NEXT 6 : Test : Watercool Heatkiller IV 7 : Test : Phanteks Glacier G2080Ti 8 : Test : Raijintek Samos NV2080 Ti RBW

Test : Alphacool Eisblock GPX-N Plexi Light M02

Le Eisblock GPX de Alphacool en est déjà à sa première révision M02, laquelle est désormais compatible avec les GeForce RTX 2080 Ti, RTX 2080, mais aussi RTX 2070. Est-ce qu’Alphacool en a profité pour améliorer son produit ? Réponse dans ce test. 

Image 1 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?
Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Alphacool Eisblock GPX-N Plexi Light M02

Meilleure compatibilité

133€ > Amazon

Déballage, accessoires, montage

Dans la boite, on retrouve une plaque de refroidissement déjà montée, une plaque arrière, des vis, des pads thermiques de 1 mm d’épaisseur pour la plaque de refroidissement et d’autres de 3 mm pour la plaque arrière. Deux bouchons, de la pâte thermique, un manuel et un tournevis de type H2,5 sont aussi fournis. Le système d’illumination RVB est directement intégré dans la masse en plexiglas. Un connecteur RVB permet de le raccorder au reste de son système d’éclairage et un adaptateur 12V est fourni si nécessaire. 

Image 4 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

La plaque de refroidissement est composée d’un bloc de refroidissement en cuivre de 7 mm d’épaisseur. Les douilles à vis sont solidement fixées, contrairement, par exemple, au EK RTX 2080 Ti de EK Water Blocks. Les vis sont de bonne qualité et permettent également de fixer la plaque arrière. On se reportera au manuel pour savoir quelles vis sont prévues pour quel trou de passage. 

Image 5 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

La plaque a été conçue pour être compatible avec un maximum de cartes reprenant le design de référence de la RTX 2080 (Ti) FE. Les finitions sont acceptables, mais certaines bordures sont assez tranchantes, il faudra donc faire attention à ne pas se couper. On remarque aussi de légères ondulations dans la masse fraisée, sans que cela ne soit handicapant pour le bon fonctionnement du système. 

Image 6 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Le refroidissement des modules mémoire et des convertisseurs de tension est assuré par des pads thermiques de 1 mm d’épaisseur, tandis que le GPU est en contact direct avec le bloc de refroidissement, la pâte thermique comblant de possibles interstices. A mon humble avis, les pads thermiques sont beaucoup trop épais, ce qui devrait se ressentir au niveau des températures. Quant aux bobines et aux condensateurs, ils ne sont pas du tout refroidis, un oubli regrettable, d’autant plus que d’autres concurrents, EKWB par exemple, fournissent les pads thermiques correspondants. 

La notice de montage évoque un film de protection du bloc de refroidissement à ôter avant montage, mais nous n’avons pu en trouver la trace sur notre exemplaire. Il ne faudra donc pas se laisser berner à gratter le bloc de refroidissement au risque de l’endommager, à la recherche d’un film inexistant. Alphacool a par contre suivi mes conseils en ce qui concerne le montage et recommande désormais de placer les pads thermiques tout d’abord sur la plaque de refroidissement et pas les composants visés. 

Image 7 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Le PCB de notre carte de test ayant maintenant plus de 10 démontages au compteur, cela se voit un petit peu. La laque recouvrant le PCB étant assez sensible, je préfère lui épargner un nettoyage trop agressif. Les plus ordonnés pourront recouvrir les parties sensibles avec un film de protection pour éviter que la pâte thermique ne vienne se loger partout. Le montage n’est pas bien compliqué et avec un peu d’expérience, l’opération prend moins de 20 minutes, installation dans le boitier comprise. Le raccordement du système RVB à la carte mère n’a rien de sorcier, pour peu que l’on connaisse sa carte mère. La vidéo suivante montre en détail le montage de la plaque, ainsi que les tests d’étanchéité et de bon fonctionnement. 

Une fois montée, le système ressemble à ça : 

Image 8 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Tableau récapitulatif

ConstructeurAlphacool
Matériau bloc de refroidissementEn cuivre
Embouts2 x G1/4
Type de refroidissementRefroidissement complet
ParticularitéCompatible avec 16/13mm à la verticale, jusqu’à 19/13mm penché
Pour cartesNVIDIA
Couvercle enPlexiglas
Compatible SLIOui
Modèles supportésRTX 2080, RTX 2080 Ti, RTX 2070

Test de fonctionnement et températures

La température GPU oscille entre 38 et 40°C, et directement sous le socle, je mesure un bon 38°C. C’est correct sans plus. Les modules mémoire sont un peu plus chauds, on mesure 50 à 52°C, un résultat très honorable. Les convertisseurs de tension de dépassent pas les 57°C, ce qui est loin d’être inquiétant, mais pas non plus particulièrement impressionnant. Dans l’ensemble la concurrence fait nettement mieux. 

Image 9 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Résumé et conclusion

Ce modèle, qui a la particularité d’être compatible avec les RTX 2070 Founders Edition de Nvidia et les modèles plus haut de gamme, ne convainc pas entièrement. Le refroidissement est acceptable, mais ça ne suffit pas pour être sur le podium. Son point fort, c’est qu’il soit relativement universel, ce qui permet aussi au constructeur de ne pas avoir à multiplier les modèles. Mais en tant que solution universelle, il ne peut atteindre la performance des autres blocs spécialement conçus et optimisés pour un modèle donné. 

Les composants sont refroidis correctement, mais on n’atteindra difficilement les paliers de Boost permis par la concurrence, dont les températures sont parfois nettement inférieures. Pas de quoi s’inquiéter non plus pour la pérennité des composants, mais l’overclockeur enthousiaste risque de rester un peu sur sa faim avec cette plaque plutôt orientée « grand public » et qui remplit son office, sans faire preuve de zèle.

Sommaire :

  1. Intro, notre sélection
  2. Résultats de températures comparés
  3. Test : Alphacool Eisblock GPX-N Plexi Light M02
  4. Test : EK Waterblocks EK-Vector RTX 2080 Ti RGB
  5. Test : Aqua Computer kryographics NEXT
  6. Test : Watercool Heatkiller IV
  7. Test : Phanteks Glacier G2080Ti
  8. Test : Raijintek Samos NV2080 Ti RBW