Accueil » Comparatif » Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

1 : Intro, notre sélection 2 : Résultats de températures comparés 3 : Test : Alphacool Eisblock GPX-N Plexi Light M02 4 : Test : EK Waterblocks EK-Vector RTX 2080 Ti RGB 6 : Test : Watercool Heatkiller IV 7 : Test : Phanteks Glacier G2080Ti 8 : Test : Raijintek Samos NV2080 Ti RBW

Test : Aqua Computer kryographics NEXT

Après de long mois d’attente, l’Aqua Computer kryographics NEXT 2080 Ti est enfin arrivée à la rédaction. Et autant vous prévenir tout de suite, à part quelques points mineurs à revoir, ce bloc de refroidissement nous a impressionné par sa maitrise.

Image 1 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?
Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Aqua Computer kryographics NEXT 2080 Ti

Le plus performant

166 euros€ > AquaTuning

Déballage, accessoires, montage

Le bloc de refroidissement est livré déjà monté. Des vis, trois pads thermiques de 0,5 mm d’épaisseur, deux embouts, et un minuscule tube de pate thermique viennent compléter l’ensemble. Les illuminations RVB sont directement intégrées dans la plaque de plexiglas. Le connecteur RGBpx est malheureusement très peu répandu, puisqu’il est prévu pour être raccordé système de contrôle Aqua Computer, et pas directement au connecteur RVB de la carte mère. 

Mais avec un adaptateur de type 12 V, on devrait pouvoir s’en sortir. Il faudra cependant le commander en extra puisque seul un câble RGBpx est fourni. Certaines cartes mères, chez Asus en particulier, et d’autres produits gamers chez Corsair, NZXT ou InWin sont aussi compatibles. Une solution universelle serait pourtant préférable, et Aqua Computer nous a expliqué être en train de plancher sur la question. 

Image 4 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Un autre « oubli » : la boite ne contient pas de clé hexagonale H6 pour les embouts. La kryographics NEXT a en effet veillé à ce que le bloc épouse le plus étroitement possible la forme des composants, de sorte qu’il est possible de refroidir GPU et mémoire directement avec un peu de pate thermique. Cela permet aux composants d’être refroidis directement, baissant ainsi significativement leur température. Cela demande une grande précision au niveau de la réalisation, mais aussi du montage pour l’acquéreur, un composant insuffisamment en contact avec la plaque risquant de griller très rapidement. 

Image 5 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

À partir d’un bloc de cuivre massif de 1,8 kg, le constructeur fraise une plaque de refroidissement de 1,2 kg. Celle-ci est ensuite nickelée. Les douilles d’espacement sont solidement fixées, au contraire de la EK RTX 2080 Ti de EK Water Blocks. Les vis fournies sont de bonne qualité, mais on aurait préféré une tête un peu plus large. 

Image 6 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Le constructeur fournit un tube de pate thermique de la marque Thermal Grizzly, mais la quantité suffit à peine pour recouvrir le GPU. Les onze modules de mémoire auront donc besoin d’un second tube à acheter. La pâte thermique est nettement plus visqueuse que la Kryonaut (qui a la fâcheuse habitude de faire des fils quand on l’applique), ce qui facilite un peu son application, mais ne suffit pas pour tous les composants. 

Les pads thermiques d’un demi-millimètre d’épaisseur ont une bien meilleure conductibilité que ceux de 1 mm, deux fois plus épais, mais ils nécessitent une parfaite précision dans leur application. En outre, ils ont une texture un peu granuleuse inhabituelle, que je ne connaissais pas venant de pads bleus. 

Le décollage des deux films protecteurs s’est avéré assez difficile, certaines surfaces se déchirant à plusieurs reprises. Cela n’a pas d’impact sur la performance, mais je soupçonne fortement que ces pads ont été ajoutés à la dernière minute dans mon exemplaire de test et qu’ils avaient trainé quelques mois, voire quelques années dans les ateliers du constructeur avant d’arriver ici. 

Image 7 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Le montage n’est pas très compliqué et avec un peu d’expérience, l’opération prend une trentaine de minutes. Comme évoqué plus haut, le raccordement du système RVB n’est possible qu’avec certaines cartes mère Asus. N’en ayant pas sous la main, la plaque restera sombre comme la nuit, ce qui a aussi son charme. 

Image 8 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Voici à quoi ressemble le système une fois monté, vu de l’avant et à l’arrière : 

Tableau récapitulatif

Bloc de refroidissementEn cuivre,nickelé
Couvercle enPlexiglas
CadreAluminium
Embouts2 x G1/4
CompatibilitéNVIDIA GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition

Test de fonctionnement et températures

La température GPU oscille entre 34 et 35°C, et directement sous le socle, je mesure un bon 35°C. C’est encore mieux que le Vector de EKWB. Les modules mémoire sont parfaitement refroidis, on mesure 32 à 33°C. Le fait qu’ils soient directement en contact avec la plaque de refroidissement a donc un impact significatif sur les températures. Les convertisseurs de tension de dépassent pas les 43°C, un froid de canard pour de tels composants. Dans l’ensemble, la concurrence est complètement déclassée.

Image 11 : Comparatif : quel est le meilleur waterblock pour GeForce RTX 2080 Ti ?

Résumé et conclusion

Le roi est mort, vive le roi ! L’Aqua Computer kryographics NEXT 2080 Ti écrase la concurrence sans contestation possible. L’expertise dans la réalisation de cette plaque épousant parfaitement les composants ne peut qu’être saluée. Bien sûr, la plaque n’est pas donnée avec un prix de 165 €. Mais si on cherche le top du top du refroidissement, c’est le prix à payer.

On peut tout de même critiquer le choix du connecteur RGBpx pour l’éclairage, qui oblige à s’orienter vers des adaptateurs tiers ou des cartes mères compatibles. Mais qui sait, peut-être qu’Aqua Computer proposera rapidement une nouvelle version avec un connecteur plus universel. Le tube de pate thermique de 1 gramme seulement est aussi un peu agaçant, puisqu’on est contraint de commander un tube supplémentaire d’au moins 3 grammes pour recouvrir tous les modules mémoire. Enfin, il faudra aussi débourser 15 € si on souhaite acquérir la plaque arrière en option. 

L’Aqua Computer kryographics NEXT 2080 Ti monte donc sur la première place du podium jusque-là occupée par le Heatkiller IV de Watercool. Ce dernier reste pour autant un excellent produit.

Sommaire :

  1. Intro, notre sélection
  2. Résultats de températures comparés
  3. Test : Alphacool Eisblock GPX-N Plexi Light M02
  4. Test : EK Waterblocks EK-Vector RTX 2080 Ti RGB
  5. Test : Aqua Computer kryographics NEXT
  6. Test : Watercool Heatkiller IV
  7. Test : Phanteks Glacier G2080Ti
  8. Test : Raijintek Samos NV2080 Ti RBW