Accueil » Dossier » Core i5/i7 + SLI/Crossfire » Page 5

Core i5/i7 + SLI/Crossfire

1 : Introduction 2 : Le choix des armes 3 : Configuration de test 4 : S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky 6 : Far Cry 2 7 : Left 4 Dead 8 : Grand Theft Auto 4 9 : Crysis 10 : Flight Simulator X 11 : Conclusion

Resident Evil 5

Image 1 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Image 2 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Si vous utilisez nos benchmarks pour choisir entre ATI et Nvidia, prenez les résultats sous Raesident Evil 5 avec des pincettes. Après tout, ce jeu ne sera lancé que mi-septembre, et il n’était disponible à l’heure de faire nos tests que sous la forme d’une démonstration de la technologie 3D Vision de Nvidia.

Ceci posé, c’est un jeu réussi et nos contacts chez Capcom nous ont assuré que la démo reflétait fidèlement les performances du jeu final. ATI a simplement besoin de plus de temps pour peaufiner ses pilotes.

maj: ATI a publié une mise à jour des Catalyst qui promet d’activer le mode CrossFire dans Resident Evil 5. Elle n’a pourtant rien changé à nos résultats. En fait, il semble que ce soit le rendu DirectX 10 qui pose problème à ATI ici. En refaisant nos mesures en mode DirectX 9 nous avons obtenu un score de 104,6 fps en 2560×1600 avec AA x4. Or, les développeurs du jeu nous ont confirmé qu’il n’y avait aucune différence de rendu entre le mode DirectX 9 et le mode DirectX10. Le mode DirectX 10 est indispensable uniquement si l’on utilise la technologie 3D Vision de Nvidia. Bref, possesseurs de Radeon : revenez en DirectX 9 sous RE5 !

Quoi qu’il en soit, les Core i5 et i7 Lynnfield sortent clairement gagnants de ce test, ce qui suggère que RE5 est plus sensible à la fréquence pure du CPU qu’à la présence de multiples cores et de l’Hyper-Threading.

Image 3 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Image 4 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Ce test contredit également notre étude théorique précédente. Les CPU Lynnfield augmentent leur avance sur le Core i7 LGA 1366 lorsqu’on installe deux cartes en SLI, malgré la bande passante limitée de leurs ports PCI-Express 8x. Cette limitation est manifestement compensée par l’effet du mode Turbo Boost, qui minimise la limitation des performances par la puissance brute du CPU.

Le même avantage perdure en 2560×1600 même s’il est un peu moins prononcé, les cartes graphiques étant soumises à plus rude épreuve. Le gain de performance accompli par le mode SLI est réellement impressionnant, même s’il faut y voir le résultat d’une excellente optimisation du jeu avant sa sortie. Après tout, c’est une bonne nouvelle pour les joueurs ayant des Geforce.

Les joueurs en Radeon devront attendre qu’ATI améliore ces pilotes DirectX 10.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le choix des armes
  3. Configuration de test
  4. S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky
  5. Resident Evil 5
  6. Far Cry 2
  7. Left 4 Dead
  8. Grand Theft Auto 4
  9. Crysis
  10. Flight Simulator X
  11. Conclusion