Accueil » Dossier » Core i5/i7 + SLI/Crossfire » Page 9

Core i5/i7 + SLI/Crossfire

1 : Introduction 2 : Le choix des armes 3 : Configuration de test 4 : S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky 5 : Resident Evil 5 6 : Far Cry 2 7 : Left 4 Dead 8 : Grand Theft Auto 4 10 : Flight Simulator X 11 : Conclusion

Crysis

Image 1 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Image 2 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Bien qu’il nous tarde encore de voir une configuration capable de faire tourner Crysis en qualité Ultra Haute, il est temps que nous relevions la difficulté de nos tests d’un cran, en utilisant la qualité Très Haute. Notons également que, par le passé les scores étaient limités par notre disque dur de notre configuration de référence, un Velociraptor mis à très rude épreuve par Crysis. Cette limitation est atténuée par le remplacement du Velociraptor par un SSD Intel.

Premier enseignement : la Radeon HD 4870 X2 bat la Geforce GTX 285. Plus intéressant : le Phenom II prend la tête du classement en 1680 x 1050, suivi par le Core 2 Quad, devant les Core i. Avec la Geforce, les scores sont inférieurs, beaucoup plus resserrés et le Core i7 920 est en tête.

Le SLI procure des gains beaucoup plus nets que le Crossfire et le classement s’inverse : les Geforce doublent les Radeon. Le plus étrange est que les deux systèmes les plus rapides avec une seule carte (Phenom et C2Q) ne gagnent rien au passage en Crossfire.

La montée en 2560 x 1600 fait chuter les scores des cinq machines : munies d’une seule Geforce elles tombent sous la barre des 20 fps, alors qu’une Radeon HD 4870 X2 les maintient juste au-dessus. Fort heureusement, et le Crossfire et le SLI parviennent à gonfler les scores jusqu’aux alentours des 30 fps.

C’est une des rares fois où les Core i5 et i7 en socket LGA 1156 souffrent de la bande passante limitée de leurs ports PCI-Express 8x. Ils s’adjugent tous deux les deux dernières places du classement, derrière le Core 2 Quad et le Phenom qui partagent pourtant la même limitation. Le Core i7 920 profitent de son double port PCI-Express 16x pour prendre un net avantage.

Image 3 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Image 4 : Core i5/i7 + SLI/Crossfire

Avec antialiasing activé, on retrouve des résultats similaires aux précédents. Par exemple, une seule Geforce GTX 285 donne des résultats identiques sur les cinq plateformes en 1680 x 1050 ou en 2560 x 1600 (à l’exception notable du Core 2 Quad, curieusement faible en 2560 x 1600).

Passer en SLI permet à Nvidia de prendre une avance significative dans les deux résolutions, et sur les trois plateformes compatibles. Mais, alors que le 1680 x 1050 est jouable, avec plus de 43 fps, le 2560 x 1600 est hors de portée de nos configurations, pourtant dopées par l’équivalent de 600 € de puissance graphique.

En configuration mono-GPU, la Radeon HD 4870 X2 dépasse encore la Geforce, et les Core 2 Quad et Phenom II dépassent encore les trois Nehalem. Le CrossFire bénéficie clairement au Core i7 920, mais beaucoup moins aux Core i7 870 et i5 750. Dans tous les cas, le CrossFire procure des gains plus faibles que le SLI. Ce ne serait pas un problème si cela ne touchait qu’un jeu aussi vieux que Crysis, mais nous avons constaté le même phénomène dans tous les autres jeux de notre panel, à l’exception de S.T.A.L.K.E.R. Heureusement, tous les jeux restent jouables au moins en 1680×1050 avec AA 4x activé.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le choix des armes
  3. Configuration de test
  4. S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky
  5. Resident Evil 5
  6. Far Cry 2
  7. Left 4 Dead
  8. Grand Theft Auto 4
  9. Crysis
  10. Flight Simulator X
  11. Conclusion