Accueil » Dossier » Core i7 + 3 GeForce GTX 280 / 2 Radeon HD 4870X2 = l’extase ?

Core i7 + 3 GeForce GTX 280 / 2 Radeon HD 4870X2 = l’extase ?

1 : Introduction 3 : L'art de ranger ses slots PCI-Express 4 : Pilotes et soucis rencontrés 5 : Des configurations de rêve 6 : World in Conflict 7 : Supreme Commander 8 : Crysis 64 bits 9 : Crysis Warhead 10 : Company of Heroes 11 : Unreal Tournament 3 12 : Far Cry 2 13 : 3DMark Vantage 14 : Récapitulatif des performances 15 : Conclusion

NVIDIA fait sa révolution

Du SLi 0 % NVIDIA

Les premières rumeurs voulaient que le X58 apporte le support du CrossFireX, la technologie de rendu multicarte graphique d’AMD. Un certain nombre de chipsets Intel offrent déjà cette possibilité donc ce n’était pas vraiment une surprise qu’une puce armée de deux liens PCI-Express 2.0 16x continuerait dans la même voie.

Image 1 : Core i7 + 3 GeForce GTX 280 / 2 Radeon HD 4870X2 = l'extase ?Puis les rumeurs ont gonflé autour du possible support du SLi de NVIDIA par le X58, ce qui était alors réservé à la plateforme Intel Skulltrail. Au début, nous pensions que cette fonctionnalité nécessiterait donc l’emploi d’une puce additionnelle NVIDIA nForce 200. Mais lors du salon NVISION’08 de juillet à San Jose, NVIDIA a clairement indiqué que le X58 d’Intel supporterait le SLi nativement, en configuration bi ou tri GPU. Nous n’épiloguerons pas sur les supposées limitations matérielles qui ont empêché le SLi de faire son apparition sur des cartes mères non NVIDIA jusqu’à maintenant. Il est clair aujourd’hui qu’il ne s’agissait pas d’un problème de technologie du chipset, mais plus de licences d’utilisation.

La question des licences

La présence d’un chipset X58 ne signifie pas forcément la compatibilité SLi. Pour qu’une carte mère supporte le SLi, elle doit d’abord être certifiée par NVIDIA, un processus qui implique qu’elle passe des tests de stabilité, de puissance, d’agencement physique et de compatibilité. Si elle passe ces quatre tests, la carte est techniquement compatible SLi.

Nous ignorons le prix que demande NVIDIA pour une licence SLi, mais ce cout est très certainement répercuté sur les fabricants de cartes mères. Cependant, comme les prix des cartes mères X58 seront supérieurs à 250 €, la différence de tarif entre les cartes compatibles SLi (toutes) et les autres (celles vendues par Intel) sera minime.

Image 2 : Core i7 + 3 GeForce GTX 280 / 2 Radeon HD 4870X2 = l'extase ?Selon NVIDIA, le processus de validation d’une carte mère X58 pour le SLi est très complet. Les cartes mères sont testées en configurations bi-carte, tri-carte et quadri-carte, avec des composants de différents fournisseurs. Dans chaque cas, elles sont testées avec les 15 jeux les plus vendus, les 15 jeux les plus utilisés pour les benchmarks, des jeux utilisant le moteur PhysX, et une ribambelle d’outils vidéo. Les caractéristiques mécaniques de chaque modèle sont aussi vérifiées. Enfin, elles sont soumises à un stress test et à une vérification de conformité à la norme PCI Express.

Il est probable que ce parcours du combattant soit similaire à celui qu’impose AMD aux cartes certifiées CrossFireX. Mais il est intéressant de le noter, puisque NVIDIA n’a ouvert sa technologie sous licence que très récemment, alors que la compatibilité CrossFireX est répandue depuis longtemps sur les chipsets Intel.

Bien sûr, si la compatibilité SLi est un de vos critères d’achat, faites bien attention à ce que cette caractéristique soit présente. Il faut souligner que la propre carte d’Intel, la DX58SO ne supporte pas le SLi. Intel justifie la chose par l’impossibilité de trouver un accord mutuel avec NVIDIA pour la certification de la carte.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. NVIDIA fait sa révolution
  3. L'art de ranger ses slots PCI-Express
  4. Pilotes et soucis rencontrés
  5. Des configurations de rêve
  6. World in Conflict
  7. Supreme Commander
  8. Crysis 64 bits
  9. Crysis Warhead
  10. Company of Heroes
  11. Unreal Tournament 3
  12. Far Cry 2
  13. 3DMark Vantage
  14. Récapitulatif des performances
  15. Conclusion