Accueil » Actualité » Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ? » Page 12

Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

1 : Introduction 2 : HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync 3 : HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne 4 : HD Graphics 4600 : Battlefield 3 5 : HD Graphics 4600 : BioShock Infinite 6 : HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution 7 : HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim 8 : HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria 9 : Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi 10 : Overclocking : passage à la caisse nécessaire 11 : Configuration de test et benchmarks 13 : Adobe CS6 14 : Création de contenu 15 : Bureautique 16 : Compression 17 : Encodage audio/vidéo 18 : Consommation 19 : Conclusion

Tests synthétiques

3DMark

Image 1 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

3DMark nous intéresse surtout pour son benchmark axé sur la physique, qui constitue une pure mesure des performances de la partie CPU de nos processeurs. Le Core i7-3930K se démarque immédiatement, suivi dans l’ordre des puces quad-cores Haswell, Ivy Bridge et Sandy Bridge. Dans le cas de l’AMD FX-8350 et, plus encore, de l’A10-5800K, les performances en retrait de la portion CPU font diminuer le score global, représenté par la barre rouge.

Sandra : arithmétique

Image 2 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Lorsque vous avons publié l’article Exclu : test de l’Intel Haswell Core i7-4770K, de nombreuses personnes (y compris chez Intel) ont affirmé que l’exemplaire que nous avions reçu n’était pas représentatif des performances définitives. Une rapide comparaison avec les chiffres obtenus à l’époque nous indique en fait que non seulement les résultats en SSE3 sont très similaires, mais que l’avance du Core i7-4770K sur le 3770K est plus faible dans la dernière version de Sandra, et ce, en dépit de l’avantage que tire le processeur Haswell de la prise en charge de l’AVX2.

Sandra : multimédia

Image 3 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Le benchmark multimédia de Sandra génère une image fractale issue de l’ensemble de Mandelbrot en effectuant 255 itérations par pixel ; il s’agit donc de code vectorisé s’approchant aussi près que possible du parallélisme parfait.

Les résultats obtenus en AVX2 par le Core i7-4770K sont presque identiques à ceux que nous avions publiés lors de notre aperçu, de même que ceux obtenus en AVX par les processeurs Ivy Bridge et Sandy Bridge. La meilleure surprise est qu’avec du code optimisé pour l’AVX, la révision du jeu d’instructions permet au quad-core Haswell de faire mieux que l’hexacore Sandy Bridge-E.

Concernant les performances en virgule flottante, le code AVX est exécuté de manière très semblable par les Core i7-3770K et 2700K, mais le 4770K, qui fait appel au FMA3, se comporte assez différemment de ce que nous avions constaté en mars : le calcul en virgule flottante est plus rapide mais celui en double précision est plus lent. Dans l’ensemble, cela correspond nettement mieux à ce que nous attendions à l’époque.

Sandra : cryptographie

Image 4 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

En vitesse de chiffrement/déchiffrement/hachage, le Sandy Bridge-E se démarque largement de ses cousins grâce à l’énorme bande passante mémoire dont il dispose (voir graphique suivant) et qui lui permet d’alimenter à plein régime ses cores CPU.

Les problèmes de bande passante mémoire qui affectaient au mois de mars notre carte-mère de présérie sont aujourd’hui pour ainsi dire réglés et le Core i7-4770K se montre compétitif dans le test AES-NL ainsi qu’en hachage.

Sandra : bande passante mémoire

Image 5 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Les chiffres de bande passante mémoire confirment les résultats obtenus en chiffrement/déchiffrement AES256.

Sandra : bande passante des caches

Image 6 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

La bande passante des caches L1D, L2 et L3 du Core i7-4770K est en nette augmentation par rapport à celle que nous avions observée lors de notre aperçu, mais seul le cache L1D se montre deux fois plus rapide que sur la génération précédente. Sachant les Haswell gèrent 64 octets par cycle au lieu de 32 pour les Ivy Bridge, tous les chiffres devraient être beaucoup plus élevés. Nous ne pouvons pas encore expliquer ce résultat.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync
  3. HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne
  4. HD Graphics 4600 : Battlefield 3
  5. HD Graphics 4600 : BioShock Infinite
  6. HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution
  7. HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim
  8. HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria
  9. Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi
  10. Overclocking : passage à la caisse nécessaire
  11. Configuration de test et benchmarks
  12. Tests synthétiques
  13. Adobe CS6
  14. Création de contenu
  15. Bureautique
  16. Compression
  17. Encodage audio/vidéo
  18. Consommation
  19. Conclusion