Accueil » Actualité » Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ? » Page 4

Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

1 : Introduction 2 : HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync 3 : HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne 5 : HD Graphics 4600 : BioShock Infinite 6 : HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution 7 : HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim 8 : HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria 9 : Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi 10 : Overclocking : passage à la caisse nécessaire 11 : Configuration de test et benchmarks 12 : Tests synthétiques 13 : Adobe CS6 14 : Création de contenu 15 : Bureautique 16 : Compression 17 : Encodage audio/vidéo 18 : Consommation 19 : Conclusion

HD Graphics 4600 : Battlefield 3

Framerate moyen

Image 1 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Pour l’instant, le plus puissant des moteurs graphiques intégrés aux processeurs desktop sur socket LGA 1150 est l’Intel HD Graphics 4600. Dans Battlefield 3, nous sommes parvenus à comparer ses performances à celles d’un AMD A10-5800K et d’un Intel Core i7-2700K, le tout 1280 x 720. Sur le Core i7-3770K assorti des derniers pilotes, le jeu s’est planté au lancement, tandis qu’en 1920 x 1080, le Core i7-2700K affiche une image brouillée.

À en juger par les moyennes, le nouveau processeur permet de jouer à faible résolution et avec les détails réglés sur « Low ». Le moteur graphique intégré d’AMD conserve un léger avantage sur celui d’Intel, même dans sa version la plus récente, mais nous sommes curieux de voir les chiffres de variance interimage.

Évolution du framerate dans le temps (720p)

Image 2 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Bien que ses performances restent assez proches de celles de l’AMD Radeon HD 7660D tout au long de notre test, l’Intel HD Graphics 4600 tombe à plusieurs reprises sous la barre des 30 images/s, et ce, à la seule et unique résolution qui, selon nous, permette de jouer dans de de bonnes conditions.

Évolution du framerate dans le temps (1080p)

Image 3 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

En 1080p, le moteur graphique intégré à l’Intel Core i7-4770K souffre de creux plus bas encore, mais cela n’a pas grande importance car le framerate moyen est de toute façon trop faible pour jouer correctement.

Variance interimages (720p)

Image 4 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Nous n’avons pas l’habitude de voir les produits AMD tirer aussi bien leur épingle du jeu : en 720p, son moteur graphique affiche une variance interimages (pour rappel, il s’agit de la différence de temps de rendu entre une image et la suivante ; un chiffre élevé est synonyme de microsaccades) d’à peine 1,3 ms en moyenne, ce qui est franchement bon. Intel, par contre, à du plan sur la planche en ce qui concerne ses pilotes graphiques : en moyenne, la variance de son HD Graphics 4600 est de 8,5 ms, mais elle enregistre des pics à 33 ms.

Variance interimages (1080p)

Image 5 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

La situation est pire encore en 1080p, mais le framerate autorisé par les deux processeurs est de toute manière trop faible pour permettre de jouer.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync
  3. HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne
  4. HD Graphics 4600 : Battlefield 3
  5. HD Graphics 4600 : BioShock Infinite
  6. HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution
  7. HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim
  8. HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria
  9. Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi
  10. Overclocking : passage à la caisse nécessaire
  11. Configuration de test et benchmarks
  12. Tests synthétiques
  13. Adobe CS6
  14. Création de contenu
  15. Bureautique
  16. Compression
  17. Encodage audio/vidéo
  18. Consommation
  19. Conclusion