Accueil » Actualité » Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ? » Page 7

Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

1 : Introduction 2 : HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync 3 : HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne 4 : HD Graphics 4600 : Battlefield 3 5 : HD Graphics 4600 : BioShock Infinite 6 : HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution 8 : HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria 9 : Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi 10 : Overclocking : passage à la caisse nécessaire 11 : Configuration de test et benchmarks 12 : Tests synthétiques 13 : Adobe CS6 14 : Création de contenu 15 : Bureautique 16 : Compression 17 : Encodage audio/vidéo 18 : Consommation 19 : Conclusion

HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim

Framerate moyen

Image 1 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Il est bien connu que Skyrim dépend surtout des performances du processeur (et non du moteur graphique), et pourtant, l’AMD A10-5800K prend ici la tête, avec une avance suffisamment confortable pour rendre l’expérience de jeu agréable avec les détails réglés sur « Medium ». Le titre n’est par contre pas particulièrement jouable en 1920 x 1080, mais il serait sans doute possible de sacrifier quelques options de qualité visuelle pour augmenter les performances.

Évolution du framerate dans le temps (720p)

Image 2 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

L’A10-5800K effleure le plancher des 40 images/s mais passe le plus clair de son temps entre 40 et 50 images par seconde. Pendant ce temps-là, le Core i7-4770K oscille de part et d’autre de la barre des 30 images/s. Les Core i7-3770k et 2700K ne permettent purement et simplement pas de jouer correctement.

Évolution du framerate dans le temps (1080p)

Image 3 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Pour rendre Skyrim jouable en 1920 x 1080, mieux vaut réduire la quantité de détails affichés à l’écran…

Variance interimages (720p)

Image 4 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

On remarque ici que, alors que l’APU d’AMD arbore le meilleur framerate du classement, sa partie CPU (basée sur l’architecture Piledriver et composée de deux modules) n’est pas assez puissante pour le titre de Bethesda, raison pour laquelle l’A10-5800K souffre d’une forte variance de la latence de rendu entre images consécutives. Heureusement pour lui, en termes de perception, le gameplay demeure fluide.

Variance interimages (1080p)

Image 5 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

On constate une fois de plus que framerate élevé n’est pas nécessairement synonyme de faible variance interimages. Au 99e centile (les pics de variance), celle de l’AMD dépasse les 32 ms, ce qui sera immanquablement perçu comme une microsaccade.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync
  3. HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne
  4. HD Graphics 4600 : Battlefield 3
  5. HD Graphics 4600 : BioShock Infinite
  6. HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution
  7. HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim
  8. HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria
  9. Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi
  10. Overclocking : passage à la caisse nécessaire
  11. Configuration de test et benchmarks
  12. Tests synthétiques
  13. Adobe CS6
  14. Création de contenu
  15. Bureautique
  16. Compression
  17. Encodage audio/vidéo
  18. Consommation
  19. Conclusion