Accueil » Actualité » Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ? » Page 9

Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

1 : Introduction 2 : HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync 3 : HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne 4 : HD Graphics 4600 : Battlefield 3 5 : HD Graphics 4600 : BioShock Infinite 6 : HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution 7 : HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim 8 : HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria 10 : Overclocking : passage à la caisse nécessaire 11 : Configuration de test et benchmarks 12 : Tests synthétiques 13 : Adobe CS6 14 : Création de contenu 15 : Bureautique 16 : Compression 17 : Encodage audio/vidéo 18 : Consommation 19 : Conclusion

Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi

Accompagnant le lancement d’Haswell, les chipsets série 8 (Z87, H87, H81 et B85 Express) constituent une bonne surprise si l’on fait abstraction d’un énième changement de socket. Bien entendu, le Z87 est celui qui équipe les cartes mères utilisées pour cet article ainsi que la majorité de ceux à venir.

Les chipsets série 8 sont plus compacts que leurs prédécesseurs (23×22 mm sur desktop et non plus 27×27) et comptent moins de connexions, ce qui s’explique essentiellement par l’intégration d’un plus grand nombre de fonctionnalités au niveau du processeur lui-même. Jusqu’ici, huit lignes FDI (Flexible Display Interface) reliaient le CPU au PCH. Bien que le die du processeur intégrait un contrôleur DisplayPort, VGA, LVDS, interfaces d’affichage numériques et audio étaient tous gérés par le chipset. A présent, les trois ports numériques sont au sein du processeur de même que l’audio et le DisplayPort intégré. Le LVDS ainsi que six des lignes FDI ont également disparu du chipset.

Il s’avère que l’un des trois ports numériques est exclusivement dédié à l’eDP avec prise en charge du rafraichissement automatique de l’écran, capable de fortement réduire la consommation en mettant l’IGP en veille entre les images. Le second port peut être consacré au DisplayPort comme à l’HDMI avec la liaison rendue possible par la prise en charge du DP 1.2. Concrètement, la bande passante est suffisante pour afficher du 4K à 24 Hz sur un seul écran. Le troisième port est destiné au DisplayPort et permet d’aller jusqu’en 3840×2160 à 60 Hz.

Image 1 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Autrement moins complexe que le processeur, le PCH Z87 offre toujours huit lignes PCI Express 2.0 pour les périphériques, un MAC Ethernet Gigabit ainsi que l’audio HD. RST (RAID logiciel 1,5 et 10), Smart Connect Technology (réveil programmable pour recevoir des données comme les emails d’Outlook) et Rapid Start Technology (reprise rapide post mise en veille prolongée) sont autant d’héritages du Z77.

Les principales évolutions tiennent à l’arrivée de six ports USB 3.0 et autant de SATA 6 Gb/s, lesquels font disparaitre les quatre ports 3 Gb/s que l’on trouvait encore sur les cartes mères à chipset série 7. C’est un point positif : vu la prolifération de SSD très performants, nous avions vraiment besoin d’avoir plus que deux ports 6 Gb/s pour nos configurations de test. L’augmentation du nombre de ports USB 5 Gb/s est également bonne à prendre.

Image 2 : Core i7-4770K Haswell : tout ça pour ça ?

Doit-on s’inquiéter pour nos clés USB ?

En amont du lancement d’Haswell, une rumeur circulait quant au fait que les chipsets série 8 souffraient d’un bug susceptible de déconnecter les clés USB en sortie de veille suivant le contrôleur utilisé. Cette rumeur a été confirmée par Intel, bien que le problème ait plutôt tendance à se manifester lorsque le périphérique USB nécessite plus de 400 mV à la reprise.

Le Stepping C1 est affecté, sachant que le C2 qui règle le problème ne devrait être livré qu’à partir de mi-juillet. Les configurations BGA seront en revanche épargnées dès le lancement puisqu’Intel a pu revoir à temps le chipset de ces cartes mères à processeur soudé.

Jusqu’ici aucun problème de pertes de données n’a fait surface, raison pour laquelle le bug est considéré comme une nuisance. D’après nos sources, les périphériques USB qui pourraient provoquer ce bug ne sont pas nombreux. Pour peu qu’on en ait un, il faudrait alors trouver un autre modèle ou bien être prêt à le reconnecter en sortie de veille/relancer sa lecture de fichier pour peu que ce dernier soit sur ladite clé. Vu les différents cas de figure au cours desquels le problème peut se manifester et les actions nécessaires pour le résoudre, il n’y a pas de quoi reporter sa décision d’achat lorsque le besoin est urgent.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. HD Graphics 4600 : performances 3D et QuickSync
  3. HD Graphics 4600 : l’accélération OpenCL impressionne
  4. HD Graphics 4600 : Battlefield 3
  5. HD Graphics 4600 : BioShock Infinite
  6. HD Graphics 4600 : Hitman: Absolution
  7. HD Graphics 4600 : The Elder Scrolls V: Skyrim
  8. HD Graphics 4600 : World of Warcraft: Mists Of Pandaria
  9. Chipsets Intel série 8 : un Z87 réussi
  10. Overclocking : passage à la caisse nécessaire
  11. Configuration de test et benchmarks
  12. Tests synthétiques
  13. Adobe CS6
  14. Création de contenu
  15. Bureautique
  16. Compression
  17. Encodage audio/vidéo
  18. Consommation
  19. Conclusion