Accueil » Actualité » CPL : 1,2 gigabit/s pour la nouvelle génération

CPL : 1,2 gigabit/s pour la nouvelle génération

Comme le Wi-Fi, la technologie CPL évolue. Après les premiers modèles à 85 mégabits/s, la seconde génération à 200 mégabits/s et la troisième génération vers les 500 mégabits/s, voici l’heure des modules… 1,2 gigabit/s, chez Devolo.

Un leurre commercial

Image 1 : CPL : 1,2 gigabit/s pour la nouvelle générationDevolo 1200La vitesse avec les boîtiers CPL est souvent un leurre : la technologie permet dans le meilleur des cas environ 1/3 des performances théoriques. De plus, l’interface Ethernet joue aussi : les boîtiers « 200 mégabits/s » ne peuvent pas dépasser 100 mégabits/s (limite de l’interface Ethernet généralement utilisée) et une bonne partie des modèles vendus comme « 500 mégabits/s » utilisent aussi une interface 100 mégabits/s, même si les modèles haut de gamme — heureusement — sont interfacés à 1 gigabit/s.

La solution de Devolo utilise du MIMO (sans plus de précisions), ce qui implique a priori l’utilisation de la prise de terre pour transférer les données. Dans la pratique, on devrait approcher des 400 mégabits/s sur un réseau électrique propre, ce qui est équivalent à du Wi-Fi 802.11ac en 2×2 (866 mégabits/s).

Les boîtiers de Devolo disposent d’une prise femelle, ce qui est un plus, et consomment un peu plus de 4 W en fonctionnement, ce qui est la norme. Devolo annonce un prix très correct : 140 € pour deux boîtiers et 75 € pour un seul boîtier, ainsi qu’une compatibilité avec les modules HomePlug AV(2), c’est-à-dire les modèles capables d’atteindre 200, 500, 550 et 650 mégabits/s.

Reste à vérifier si les performances pratiques suivent : plus les débits théoriques augmentent et plus les débits pratiques s’éloignent de ces derniers…