Accueil » Actualité » Créateur de virus cherche emploi

Créateur de virus cherche emploi

Certains feraient n'importe quoi pour avoir un job à l'étranger ! Jeudi, quatre nouvelles variantes du ver MyDoom, U, V, W et X, arrivées en moins de 24h, ont fait craindre aux experts une épidémie telle que celle qui était survenue en mai avec Bagle. Ces virus arrivent comme souvent dans une pièce jointe à un email, et ouvrent une backdoor. Rien de très original, mais attendez la suite.

Deux d'entre-elles, la V et la U, contenaient, caché dans le code du programme, le message suivant :

" We searching 4 work in AV industry "

(Nous cherchons du travail dans l'industrie des Anti-Virus)

Voilà qui est plutôt original comme lettre de motivation, non ? Graham Clulely, consultant pour Sophos, s'explique sur le peu d'intérêt de cette société pour ce genre de candidats :

" C'est très simple – si vous écrivez un virus, nous ne vous emploierons jamais. Non seulement écrire du code malicieux va profondément contre l'éthique, mais cela ne vous rend pas du tout crédible pour le développement de programmes qui protègent des millions d'utilisateurs tout autour du monde chaque jour."



Il ajoute :

" Les auteurs de virus se moquent de savoir si leur code plante ou cause des incompatibilités – vous n'avez pas besoin d'être génial pour écrire un virus. "

Surtout quand il s'agit de variantes…