Accueil » Dossier » Crossfire VS SLI : du nouveau ?

Crossfire VS SLI : du nouveau ?

2 : Comment fonctionnent le Crossfire et le SLI ? 3 : Micro-stuttering – aussi bref que gênant 4 : Étape 1 : CrossfireX avec 2 GPU 5 : Étape 1 : CrossfireX avec 2 GPU vs. SLI 6 : Étape 2 : CrossfireX avec 3 GPU 7 : Étape 3 : CrossfireX avec 4 GPU vs. SLI 8 : Configuration de test et choix des benchmarks 9 : 3DMark11 et Sanctuary 10 : Jeux DirectX 11 11 : Jeux DirectX 10 12 : Jeux DirectX 9 13 : Indice de performances 14 : Consommation 15 : Conclusion

Introduction et tour d’horizon

Parce que certaines questions reviennent souvent sur les forums, nous avons décidé d’aller au delà des benchmarks habituels sur le SLI et le Crossfire. Nous avons également souhaité éclaircir un peu les principes sous-jacents, puisque le nombre d’images par seconde ne dit pas forcément tout en matière d’expérience de jeu. Nous aborderons la question du micro stuttering (micro-saccades) ainsi que celle des gains de performance avec 2, 3 et 4 GPU. Quels sont les avantages, quand peut-on remarquer une vraie valeur ajoutée, et la profusion de fps est-elle bien nécessaire ? Quand est-ce qu’un tel équipement devient trop gourmand en investissement et en consommation ? Peut-il au contraire se révéler être un bon rapport performances/prix ?

Image 1 : Crossfire VS SLI : du nouveau ?

Qu’est-ce qui a changé ?

Lorsque l’on essaie de mesurer le gain de performance de cartes milieu de gamme, montées dans une configuration avec plus de deux GPU, on se heurte au fait que ces cartes ne possèdent généralement qu’un seul connecteur SLI/Crossfire, alors que les cartes possédant deux connecteurs se trouvent seulement dans la fourchette haute des prix. Voyons du côté de la Powercolor Radeon HD 6870 X2. Elle est équipée de deux processeurs milieu de gamme montés sur un même PCB, ce qui nous permet d’installer et de tester un quad-Crossfire doté de puces milieu de gamme. Nous pouvons ainsi comparer une carte milieu de gamme classique, comme la Radeon HD 6870 à 180 € en double Crossfire avec une Radeon HD 6870 X2, mais aussi tester une installation comportant 3 GPU (HD 6870 X2 + HD 6870) et même un quad-Crossfire. Nous avons, de plus, comparé ces trois installations avec de nombreuses cartes graphiques actuelles – jusqu’à la GTX 590 – à l’aide d’une série complète de tests. Attendez-vous à des surprises !

Sommaire :

  1. Introduction et tour d'horizon
  2. Comment fonctionnent le Crossfire et le SLI ?
  3. Micro-stuttering – aussi bref que gênant
  4. Étape 1 : CrossfireX avec 2 GPU
  5. Étape 1 : CrossfireX avec 2 GPU vs. SLI
  6. Étape 2 : CrossfireX avec 3 GPU
  7. Étape 3 : CrossfireX avec 4 GPU vs. SLI
  8. Configuration de test et choix des benchmarks
  9. 3DMark11 et Sanctuary
  10. Jeux DirectX 11
  11. Jeux DirectX 10
  12. Jeux DirectX 9
  13. Indice de performances
  14. Consommation
  15. Conclusion