Accueil » Test » Crysis 3 : les performances » Page 2

Crysis 3 : les performances

1 : Crysis 3 : le retour du Prophet 3 : Configuration de test 4 : Test en réglage "Low" 5 : Test en réglage "High" 6 : Test en réglage Very High 7 : Test avec trois écrans 8 : Quelle est l'influence du CPU ? 9 : Crysis 3 met vos PC à genoux, mais est superbe en Low

La qualité d’image selon les réglages

Crysis 3 est animé par le moteur CryEngine 3 de Crytek, déjà utilisé par Crysis 2. La dernière version, toutefois, est largement améliorée par de nouveaux modes d’anticrénelage, du displacement mapping, des réflections d’objects 3D, des ombres de haute qualité, du brouillard volumétrique (y compris des ombres pour les nuages), des rayons de lumière volumétrique, un éclairage scénique temps réel, le streaming des textures et une meilleure simulation du brisage de verre, entre autres.

Image 1 : Crysis 3 : les performances

À n’en pas douter, c’est un jeu superbe. Pour autant, il ne crée pas une rupture aussi franche que Crysis en son temps. 

Image 2 : Crysis 3 : les performances

Le jeu a quatre niveaux de détails prédéfinis (Low, Medium, High, Very High), mais ils sont ajustables sur plusieurs points, comme vous pouvez le voir sur les captures ci-dessous :

Image 3 : Crysis 3 : les performances

Image 4 : Crysis 3 : les performances

Visuellement, la différence entre le réglage le plus basique et le réglage le plus sophistiqué peut être subtile. Le changement le plus évident est l’éclairage, mais on note aussi plus de triangles dans les modèles à mesure que le curseur de détails monte. En outre, il y a quelques effets réservés aux niveaux les plus élevés, qui ne sont pas visible par des captures d’écran. Lorsqu’on voit le jeu tourner, on remarque facilement la différence entre le réglage Low et le Medium, mais l’amélioration est moins sensible au-delà. Au contraire, les réglages les plus élevés ont un impact net sur le nombre d’images par seconde, comme nous allons vous le montrer dans nos benchmarks.

Anti-Aliasing

Parlons anticrénelage. Crytek a développé une méthode spécifique baptisée Enhanced Subpixel Morphological Anti-Aliasing (SMAA), ou anticrénelage morphologique au niveau du sous-pixel amélioré. Cette technique combine le Morphological Anti-Aliasing (MLAA) d’AMD avec les méthodes de multi- et super- échantillonnage, avec une pincée de reprojection temporelle. Pour peu qu’on lui fournisse une puissance de 2,21 gigowatts, cette méthode délivre, selon Crytek, « une meilleure qualité que les approches précédentes, en se rapprochant plus des références MSAA/SSAA et en conservant une vitesse d’exécution extrêmement rapide ».

En français, le SMAA est la combinaison d’un anticrénelage matériel (MSAA/SSAA) et d’un logiciel qui prétend atteindre une meilleure qualité avec un plus faible impact sur les performances. Soulignons à ce sujet que Crysis 3 permet de régler le SMAA en 1x, 2x ou 4x sur les cartes mono-GPU, mais uniquement en 2x sur les configurations CrossFire ou SLI.

Le SMAA fait penser au TXAA (Temporal Anti-Aliasing) de Nvidia, qui combine aussi des techniques matérielles et un post-processing logiciel. Le TXAA est cependant réservé aux GPU de la marque. Nous ne plongerons pas plus profond dans les arcanes de l’anticrénelage, mais voici un aperçu de la qualité des différents modes :

Le FXAA ressemble à un simple filtre flou, mais c’est toujours mieux que pas d’AA du tout. Le TXAA de Nvidia est sans doute le plus efficace sur les lignes droites, mais il dégrade des textures de la scène. Le SMAA de Crytek offre le meilleur compromis, avec des lignes lissées et des textures bien nettes.

Voyons maintenant l’impact de chaque mode sur les performances. Nous utiliserons une GeForce GTX 670 pour notre illustration, puisque cette carte gère tous les modes disponibles.

Image 5 : Crysis 3 : les performances

Au vu de nos résultats, le mode SMAA 2x nous semble le meilleur compromis entre qualité d’image et perte de performance. Et puisque le FXAA et le SMAA 2x sont compatibles avec toutes les cartes graphiques que nous souhaitons tester, ce sont ces deux modes que nous utiliserons dans nos benchmarks.

Sommaire :

  1. Crysis 3 : le retour du Prophet
  2. La qualité d'image selon les réglages
  3. Configuration de test
  4. Test en réglage "Low"
  5. Test en réglage "High"
  6. Test en réglage Very High
  7. Test avec trois écrans
  8. Quelle est l'influence du CPU ?
  9. Crysis 3 met vos PC à genoux, mais est superbe en Low