Accueil » Actualité » CyanogenMod séparé de OnePlus mais soutenu par Microsoft

CyanogenMod séparé de OnePlus mais soutenu par Microsoft

Image 1 : CyanogenMod séparé de OnePlus mais soutenu par Microsoft

Cyanogen, l’éditeur de la célèbre version alternative d’Android, avait réussi un joli coup l’année dernière en formant un partenariat avec le fabricant OnePlus. Pour la première fois, un fabricant livrait son smartphone avec CyanogenMod préinstallé, en lieu et place d’un Android d’origine. Mais la lune de miel aura été de courte durée : Cyanogen et OnePlus ont divorcé dès la mi-novembre. Le premier avait en effet accordé les droits de distribution exclusifs de son OS en Inde à Micromax, un concurrent de OnePlus. Ce dernier ne pouvait dès lors pas vendre son One sur le marché indien.

OnePlus a donc besoin d’un nouvel OS pour ses futurs smartphones et depuis cette nuit, on connaît son nom : ce sera OxygenOS. Rien de plus n’est connu sur ce système, mais le fabricant promet une présentation en détail le 12 février.

Entre temps, Cyanogen s’est trouvé un autre allié de taille : Microsoft. Selon les informations du Wall Street Journal, Microsoft ferait partie d’un panel d’investisseurs qui apporteraient au total 70 millions de dollars à Cyanogen. Cet investissement dont le montant est inconnu, laisse entrevoir un stratégie inédite pour Microsoft. S’agit-il de l’esquisse d’un plan B au cas où Windows pour smartphones se révèle un échec à long terme ? Va-t-on vers un CyanogenMod abandonnant les applications et services Google au profit de leurs alternatives Microsoft ? L’hypothèse n’est pas ridicule lorsqu’on l’observe à la lumière des récentes déclarations du PDG de CyanogenMod, qui souhaite voir Android redevenir réellement ouvert, libéré de la tyrannie de Google.