Accueil » Actualité » D-Wave parle d’un co-processeur quantique pour supercalculateur

D-Wave parle d’un co-processeur quantique pour supercalculateur

Image 1 : D-Wave parle d'un co-processeur quantique pour supercalculateurUne partie d’un système D-WaveD-Wave a participé à la conférence SC13 destinée aux supercalculateurs qui s’est tenue la semaine dernière, selon IDG. Le fabricant du premier système quantique a tenté de vendre l’idée d’un supercalculateur utilisant un de ses coprocesseurs quantiques.

La tâche ne sera pas facile. Le système quantique de D-Wave coûte cher et sa portée reste limitée par son approche adiabatique. Google en a acquis un (cf. « Google s’achète un ordinateur quantique D-Wave »), tout comme Lockheed Martin et la NASA, mais ils n’ont pas dépassé le cadre du laboratoire.

D-Wave va à contre-courant du marché des supercalculateurs

D-Wave tente de populariser sa solution en proposant un coprocesseur au lieu d’un système complet. Cela a du sens, mais le fonctionnement d’un coprocesseur demande tout de même un système de refroidissement très important gardant la puce à seulement 20 mK au-dessus du 0 absolu et un système informatique classique alimentant la puce quantique en information. L’ensemble remplit un garage moyen.

À l’heure où le monde des supercalculateurs se tourne vers l’optimisation des calculs parallèles à l’aide de cartes graphiques (cf. « Xeon Phi : le CPU Intel qui ressemble à une carte graphique ») ou de nouvelles architectures (cf. « Micron place un processeur dans une barrette de mémoire »), on doute que les établissements utilisant ce genre de machine soient convaincus par le coprocesseur de D-Wave. Le fabricant n’a pas parlé de partenariat.