Accueil » Actualité » De ce que le Gulftown a dans le ventre

De ce que le Gulftown a dans le ventre

Image 1 : De ce que le Gulftown a dans le ventre

Bien qu’il reste encore de nombreux mois avant qu’il ne soit lancé sur le marché, le Gulftown d’Intel a d’ores et déjà eu le privilège de passer entre les mains de nos confrères du site HKEPC. Gravé en 32 nm, le Gulftown est pour rappel le nom du futur processeur six-core du fondeur. Bénéficiant de la technologie HyperThreading, ce ne sont donc pas moins de 12 cœurs logiques qui sont disponibles avec le Gulftown…

Et le vainqueur est…

Cadencé pour l’occasion à 2,4 GHz, le Gulftown ES a été opposé à un Bloomfield (Core i7) ES également cadencé à 2,4 GHz. Les deux processeurs utilisant le même socket LGA 1366, il devient très facile de comparer leur puissance brute et leur consommation. Nos confrères ont ainsi utilisé une carte mère Intel DX58SD (X58 + ICH10R), 3 Go de mémoire DDR3-1066 et un SSD Intel de 80 Go pour comparer ces deux CPU.

Au final, le Gulftown et ses 12 Mo de mémoire cache L3 affichent des performances très légèrement supérieures à celles du Bloomfield (sauf bien entendu lorsque l’application utilise les deux cores supplémentaires, auquel cas les performances s’envolent), tandis que sa consommation reste inférieure malgré ses six cores. Bref, que du bonheur…

Image 2 : De ce que le Gulftown a dans le ventre Image 3 : De ce que le Gulftown a dans le ventre