De la carte perforée à la mémoire flash : la grande histoire du stockage

1900 : la carte perforée

Image 1 : De la carte perforée à la mémoire flash : la grande histoire du stockage


Développée vers 1725 pour les ateliers de tissage, la carte perforée a été adaptée au stockage de données entre 1880 et 1890 par Hermann Hollerith, pour le recensement des USA de 1890. Le succès de la technique permis à Hollerith de fonder sa propre société qui finit par grandir et se renommer… IBM.

La version de la carte perforée d’Hollerith consistait en 80 colonnes contenant chacune 12 points de perforation, pour une capacité de stockage maximum de 960 bits. Les cartes perforées connurent leur plus grand succès dans les années 1930-1960, après quoi elles furent progressivement remplacées par les disquettes et bandes magnétiques.