Accueil » Actualité » De la convergence entre netbook et téléphone portable

De la convergence entre netbook et téléphone portable

Image 1 : De la convergence entre netbook et téléphone portableL’European Innovation Showcase qui s’est tenu mercredi dernier à Londres a été l’occasion pour le constructeur Inventec de présenter un prototype de netbook particulièrement intéressant, l’Alaska.

800 grammes de technologie

Si sa taille et son poids (800 grammes) le rapprochent bien entendu des ultra-portables à la mode ces derniers temps, l’Alaska n’est en revanche pas basé sur l’omniprésente plateforme Atom d’Intel. C’est une puce Qualcomm Snapdragon QSD8250 cadencée à 1 Ghz qui permet en effet à l’Alaska de fonctionner. Architecture ARM oblige, cette puce SoC (System On Chip, un processeur regroupant de nombreuses fonctionnalités normalement prises en charge par plusieurs puces) affiche une consommation extrêmement faible.

Du coup, Inventec présente ce prototype comme un netbook que l’on pourrait laisser continuellement en état de marche, à l’image de nos téléphones portables, et donc toujours prêt à communiquer. Le QSD8250 intègre justement des contrôleurs WiFi, Bluetooth, A-GPS et 3G.

Image 2 : De la convergence entre netbook et téléphone portable

Netbook ou Tablet PC ?

L’Alaska possède un écran tactile de 8,9 pouces articulé permettant de transformer ce netbook en tablette. Une webcam est également disponible, ainsi que deux ports USB, une sortie casque, une entrée microphone et deux connecteurs d’antennes externes (TV et GPS). Fonctionnant sous Linux, ce prototype montre encore quelques signes de faiblesse lorsqu’il s’agit de naviguer sur Internet ou d’utiliser la suite bureautique. Le visionnage de vidéos HD en 720p ne pose en revanche aucun problème grâce à un décodage matériel.

La consommation de l’Alaska est tellement faible qu’aucun ventilateur n’est nécessaire. L’autonomie atteindrait de son côté une journée entière, soit entre 8 et 9 heures. Bien entendu, il ne s’agit ici que d’un prototype, qui ne sera probablement jamais commercialisé. Le rapprochement entre netbook et téléphone mobile n’en est pas moins intéressant…