Accueil » Actualité » De la fiabilité des supports de stockage

De la fiabilité des supports de stockage

Image 1 : De la fiabilité des supports de stockage

Suite à des travaux réalisés par le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), l’Académie des sciences a récemment présenté un rapport mettant en avant le peu de fiabilité de nos supports de stockage des données. Baptisé « Longévité de l’information numérique », ce rapport explique ce que l’on savait déjà, à savoir que les CD, DVD et disques durs ne sont pas éternels. Mais c’est la première fois qu’une telle étude sur la problématique de la conservation des données numériques est réalisée…

Pas fiables

Ainsi, dans le meilleur des cas, la durée de vie d’un CD-R ou d’un DVD-R ne dépasse pas 20 ans. Les plus mauvais médias se dégradent même au bout d’un an seulement, et ce quel que soit le fabricant. Les DVD-R sont également moins résistants que les CD-R, et les Blu-ray inscriptibles sont encore pires. Inutile de se tourner vers les médias vierges annoncés comme « résistants », puisque s’ils sont effectivement plus résistants aux rayures, ils souffrent eux aussi de l’attaque du temps. Ce n’est pas mieux du côté des disques durs, la grande majorité des modèles commercialisés souffrant d’une panne mécanique dans les cinq années suivant leur achat. Les modèles affichant les capacités les plus importantes seraient d’ailleurs encore plus fragiles.

Difficile donc de se tourner vers un type de support lorsqu’il s’agit de sauvegarder ses données pour une longue durée. Il existe bien des disques aptes à conserver les données de nombreuses années, comme le « Century Disc » en verre, mais ce type de support coûte cher. Il est également possible d’utiliser des solutions de stockage en ligne sécurisées, mais cela a un prix, surtout pour de gros volumes de données. La solution la plus simple et la moins onéreuse reste donc de stocker ses données sur plusieurs supports, et de régulièrement renouveler les sauvegardes sur des supports neufs…