Accueil » Actualité » De la MLC « entreprise » chez Adtron

De la MLC « entreprise » chez Adtron

SLC, MLC, E-MLC ?

La mémoire SLC stocke un bit par cellule de mémoire, elle est performante, endurante et onéreuse. La durée de vie annoncée est généralement de 100 000 écritures par cellule. La MLC est moins oénreuse car elle stocke deux bits (et parfois trois) dans la même cellule mais les performances en écriture s’en ressentent, tout comme la fiabilité : environ 10 000 écritures par cellule (Adtron parle même de 1 500 à 5 000 seulement). La E-MLC (pour Entreprise MLC) est quant à elle annoncée à 20 000 écritures par cellule.

Image 1 : De la MLC « entreprise » chez AdtronAdtron vient d’annoncer un nouveau SSD, le XceedIOPS, basé sur le contrôleur SandForce SF-1500. Ce modèle, destiné aux entreprises, utilise de la mémoire E-MLC, une mémoire qui se situe à mi-chemin entre la MLC classique et la SLC au niveau de l’endurance, mais aussi du coût. Le nouveau SSD offre des performances impressionnantes en IOPS (30 000/s) et atteint 250 Mo/s en lecture et en écriture (avec son interface SATA 3 gigabits/s). Le SSD existe en plusieurs formats (2,5 pouces et 1,8 pouce) et la capacité peut atteindre 400 Go (avec a priori des versions 50, 100 et 200 Go).

La société, spécialisée dans les applications industrielles, donne une durée de vie minimale de 5 ans avec un usage impliquant des écritures au maximum du média (250 Mo/s) pendant 40 % du temps. Un choix pessimiste, il y a peu de cas où un périphérique est aussi utilisé.

Sortie prévue au second trimestre 2010.