Accueil » Actualité » De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2

De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2

Les cartes graphiques Alchemist desktop pourraient bien être commercialisées avant les solutions mobiles.

Dans une vidéo consacrée à la gamme Intel Arc Alchemist à venir, Moore’s Law is Dead formule quelques hypothèses intéressantes. En outre, il publie également des clichés inédits des SOC1 et SOC2 DG2 qui possèdent respectivement 512 et 128 unités d’exécution ; autrement dit ceux situés à chacune des extrémités de la gamme. D’ailleurs, la carte à 128 UE aurait pour nom Intel Arc A380.

Image 1 : De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2
Image 2 : De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2

Les SOC1 et SOC2 sont facilement identifiables, les premiers étant nettement plus imposants que les seconds. On suppose que ces échantillons sont désormais entre les mains des partenaires d’Intel afin qu’ils préparent leur intégration.

La NVIDIA GeForce MX550 associée à un processeur Intel Core i7-1260P dans Geekbench

Les GPU desktop avant les GPU mobiles ?

Lors de l’évènement The Game Awards 2021, Intel a confirmé que ses GPU Arc Alchemist arriveraient dès le premier trimestre 2022. Cette affirmation est apposée sur une image dissimulant, en arrière-plan, un PC portable et un ordinateur fixe. Toutefois, rien ne garantit qu’Intel s’attaquera simultanément à ces deux segments.

D’après MLID, la production de masse des DG2 n’aurait pas encore débuté et les expéditions à grande échelle ne seraient initiées qu’à partir de janvier. En conséquence, les GPU desktop, aptes à être mis sur le marché dès qu’ils sont prêts et n’étant pas dépendants du calendrier d’autres produits, pourraient être commercialisés avant les GPU mobiles. En effet, les ordinateurs portables avec puce Alder Lake et carte graphique DG2 risquent de ne pas être finalisés avant le deuxième trimestre 2022.

Image 3 : De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2
Image 4 : De nouveaux clichés des GPU Intel SOC1 et SOC2

Par ailleurs, MLID confirme que les cartes d’Intel auront jusqu’à 16 Go de mémoire GDDR6 dans le meilleur des cas, du moins dans un premier temps. Il n’écarte pas le lancement de cartes plus haut de gamme pour station de travail avec 32 Go de VRAM d’ici la fin d’année.

D’ici là, Intel semble surtout vouloir mettre le paquet sur les GPU d’entrée de gamme, un segment que la société considère peut-être comme étant délaissé par AMD et NVIDIA ; enfin, en l’état, puisque AMD prépare des Radeon RX 6500 XT et RX 6400 desktop ainsi que des Radeon RX 6500M et RX 6300M ; NVIDIA une GeForce RTX 3050 desktop.