Accueil » Actualité » De nouvelles fréquences 5 GHz pour le Wi-Fi… aux États-Unis

De nouvelles fréquences 5 GHz pour le Wi-Fi… aux États-Unis

Image 1 : De nouvelles fréquences 5 GHz pour le Wi-Fi... aux États-UnisFCCLa FCC, aux États-Unis, commence à s’inquiéter de la prolifération des réseaux Wi-Fi dans la bande des 5 GHz et vient d’ouvrir au public quelques fréquences de plus. Plus exactement, la bande de 100 MHz située dans le bas du spectre (5 150 à 5 250 MHz) va être totalement ouverte. Auparavant, et c’était aussi le cas en Europe, cette partie du spectre était limitée à une puissance faible et uniquement à un usage en intérieur : elle était réservée à des usages militaires en extérieur.

En France, cette partie du spectre est aussi limitée, à 200 mW et pour un usage en intérieur uniquement, alors qu’entre 5 470 et 5 725 MHz, il est possible de dépasser cette puissance (jusqu’à 1 W) et d’émettre en extérieur.

L’ouverture de ces 100 MHz est intéressante pour plusieurs raisons. La première, c’est que les réseaux 802.11a, 11n et 11ac sont de plus en plus courants. La seconde, c’est que la norme 802.11ac, pour obtenir des débits élevés, travaille sur 80 MHz ou 160 MHz de large, ce qui nécessite plus de spectres. Enfin, l’ouverture aux usages en extérieur va permettre aux opérateurs de déployer des points d’accès dans cette bande ou même de réutiliser la bande des 5 GHz, ouverte, pour du LTE.

En France, l’ARCEP empêche toujours d’utiliser cette partie du spectre en extérieur, et même si elle est libérée un jour — comme aux États-Unis —, il faut attendre que les fabricants de points d’accès mettent à jour les firmwares des appareils pour prendre en compte la modification de la législation.