Accueil » Actualité » Débats autour du défaut du Galaxy Note 5

Débats autour du défaut du Galaxy Note 5

Design flaw in Galaxy Note 5 S Pen slot causes pen detection to break, pen to get stuck

Nos confrères d’Android Police furent parmi les premiers à dénoncer ce qu’ils estiment être un défaut important du Galaxy Note 5 qui peut accueillir un stylet à l’envers, endommageant l’appareil, comme le montre la vidéo ci-dessus. En principe, le bout du stylet rentre en premier dans le téléphone, un mécanisme le fait sortir facilement et permet au système d’exploitation de détecter qu’il est utilisé, ce qui active une série de fonctionnalités. Le problème est qu’il est possible d’insérer le haut du stylet en premier sans qu’aucune résistance n’indique qu’il est à l’envers. Une fois rentré, le stylet est coincé et le décoincer résulte le plus souvent dans la destruction du mécanisme détectant la sortie du stylet.

Prévenir est-il mieux que guérir ?

Selon les journalistes, c’est la première fois qu’une telle erreur est possible sur un Galaxy Note. D’habitude, le design empêche d’insérer un stylet à l’envers. Pire encore selon eux, Samsung était au courant du problème avant la commercialisation de l’appareil puisqu’il a publié des documents prévenant les utilisateurs que cela pouvait arriver. Samsung, et un certain nombre de commentateurs sur Internet estiment que le consommateur doit lire le manuel d’utilisation et faire attention à l’orientation du stylet. Android Police, et de nombreux utilisateurs sur Reddit estiment que Samsung aurait dû mettre en place un mécanisme empêchant l’insertion du stylet à l’envers pour protéger l’utilisateur d’un moment d’inattention. Il est vrai que c’est une pratique courante. Un bon ingénieur anticipe une mauvaise manipulation. On le voit très couramment dans les mécanismes empêchant la mauvaise insertion d’une carte SIM ou d’une carte mémoire, entre autres.

La position de Samsung signifie qu’il ne réparera pas gratuitement un téléphone cassé par un stylet à l’envers, ce que contestent de nombreux utilisateurs qui sont touchés par le problème. Il sera intéressant de voir si la position du constructeur change si la colère s’amplifie et le nombre d’utilisateurs augmente rapidement. La commercialisation limitée du téléphone devrait néanmoins réduire le nombre de plaintes. En effet, les consommateurs européens n’auront pas à s’inquiéter puisqu’ils ne devraient même pas avoir un Galaxy Note 5 sur leurs étals (cf. « Le Galaxy Note 5 ne sera pas vendu en Europe ! »).