Accueil » Actualité » Découverte : les GPU Nvidia Maxwell et Pascal font du rendu par tuiles, comme les GPU mobiles

Découverte : les GPU Nvidia Maxwell et Pascal font du rendu par tuiles, comme les GPU mobiles

Depuis l’arrivée des GeForce Maxwell, Nvidia jouit d’une belle avance pas en termes de performance pure, mais surtout en termes d’efficacité énergétique. Le secret de cette réussite ? Une méthode de rendu issue des GPU mobiles !

Les GeForce Maxwell et Pascal font du rendu en mosaïque.

En présentant l’architecture Maxwell, Nvidia avait expliqué qu’il s’agissait de sa première architecture pensée pour le mobile, privilégiant l’efficacité énergétique au lieu d’une augmentation brute des performances. Mais la société n’avait pas détaillé exactement comment elle était parvenue à ses fins. Selon une analyse de notre confrère real world technologies (en vidéo ci-dessus), Nvidia utiliserait en fait une technique de rendu par mosaïque, comme la plupart des GPU pour smartphones.

À lire aussi :
GeForce GTX 750 et 750 Ti : Maxwell roi de la performance énergétique

Retour aux années ’90

Nvidia n’a pas encore commenté cette découverte intéressante, mais si elle se confirme, ce serait un beau retour aux sources pour la société. Le rendu en mosaïque, ou tile-based rendering en anglais, est en effet loin d’une nouveauté. Dans les années 90, 3dfx l’employait déjà sur ses cartes. Or 3dfx fut racheté par… Nvidia.

La décision de Nvidia serait remarquable, car cette technique de rendu avait pour l’instant toujours échoué sur les GPU pour PC. Seules les puces graphiques de smartphones, comme les PowerVR, les Adreno ou les Mali l’utilisent (dans des implémentations diverses).