Accueil » Actualité » Dell se lance-t-il dans la vente indirecte en France ?

Dell se lance-t-il dans la vente indirecte en France ?

En perte de vitesse face à ses concurrents HP et Acer, Dell réagit en renonçant progressivement à son modèle d’entreprise : la vente directe sur internet. L’ex vendeur numéro un mondial de PC a ainsi mis quelques-uns de ses modèles (PC portables Inspiron 1300, 6400 et XPS 1210, et écran E177FP) en vente chez un gros e-commerçant français.

Des signes avant-coureurs

Cette réaction n’est pas une totale surprise. En juillet dernier Dell avait déjà fait un pas vers de modes de distribution plus classiques. Ce mois-là, Dell a ouvert son premier magasin, Direct Store, à Dallas aux USA, et des ordinateurs Dell ont commencé d’être vendus dans des magasins chinois. Mais la société n’a fait aucune annonce relative à la France, ou à aucun autre pays.

Redresser les ventes

En déléguant la vente de ses machines à des commerçants tiers, Dell espère améliorer sa visibilité auprès des consommateurs, et ainsi redresser ses ventes. Les chiffres de cette année se sont en effet avérés décevants. En fin d’année, Dell a même perdu sa place de premier vendeur mondial d’ordinateurs, qu’il occupait depuis fin 2003. Son plus gros concurrent est HP, le nouveau n°1, mais il lui faut aussi se méfier d’Acer, en forte progression, surtout en Europe. Le panel de produits Dell vendus en indirect est encore très limité (5 références), et il en faudra sans doute plus pour renverser la tendance. Mais peut-être ne sont-ce là que les prémices d’une opération plus importante.