Accueil » Actualité » Démontage du LG G5 : smartphone modulaire, métallique… et réparable !

Démontage du LG G5 : smartphone modulaire, métallique… et réparable !

Présenté au MWC en même temps que son ennemi le Galaxy S7, le LG G5 sera enfin disponible au cours du mois (si tout va bien). On le savait déjà modulaire, on le découvre aussi facilement démontage et réparable. Le smartphone parfait ?

Image 1 : Démontage du LG G5 : smartphone modulaire, métallique... et réparable !

Avec le G5, LG est parvenu à concilier deux exigences a priori inconciliables : celle d’avoir un châssis métallique monobloc et celle d’avoir un smartphone modulaire démontable. L’ouverture se fait en deux temps : tout d’abord on extrait le module « batterie » par sa voie naturelle. Ensuite, deux simples vis cruciformes retiennent l’écran attaché à la coque.

G5 = G4 = 2,6 x S7

La carte mère est vissée à l’écran. La batterie se détache de la base en tirant simplement dessus. Contrairement à beaucoup de produits concurrents, il n’y a dans le G5 presque aucun point de colle. Seul le capteur d’empreintes digitales au dos est fortement encollé, ce qui n’est pas forcément un mal. Au final, iFixit délivre un excellent 8/10 au LG G5 – la même note que le G4. Par comparaison, le S7 s’était pris un vilain 3/10.

Au rayon composants, ce démontage ne révèle pas de surprise : Snapdragon 820, 4 Go de DDR4 et stockage UFS 2.0 sont bien au menu. Soulignons tout de même la présence de chipsets Analogix Slimport – LG est un des rares fidèles supporters de cette interface concurrente au MHL.

À lire aussi :
LG G5 : un grand pas vers le smartphone modulaire