Accueil » Actualité » Denuvo : le DRM cède

Denuvo : le DRM cède

Denuvo, le dernier-né des DRM, n’est déjà plus inviolable. Utilisé depuis septembre dernier, celui-ci a commencé son service avec FIFA 15. Cette solution anti-piratage est plutôt du genre coriace, puisqu’elle crypte les données en temps réel pendant la partie du joueur.  Un protocole de fonctionnement qui a donné du fil à retordre aux pirates, habitués à se défaire rapidement de ce genre de sécurité. Toutefois, ce dernier a cédé sous leurs tentatives acharnées. On apprend aujourd’hui qu’une équipe de hackers chinois a réussi à venir à bout du DRM à l’aide d’une version 64-bit de Dragon Age Inquisition. Cela leur aura pris 15 jours de travail, pour seulement contourner le système de sécurité. Il n’en aura pas fallu plus pour que 3DM s’engouffre dans la brèche et annonce être en mesure de publier un crack pour tous les récents titres utilisant ce système.

Image 1 : Denuvo : le DRM cède 

Denuvo n’officie pas seulement sur FIFA 15, puisqu’il protège également Lords of the Fallen et le tout fraichement sorti Dragon Age Inquisition. Bien qu’il soit compréhensible que les développeurs cherchent à protéger leurs productions face au piratage, ces systèmes ont aussi des répercussions sur les joueurs. Et cette dernière version des DRM n’y échappe pas. Effectivement, d’après de multiples retours de joueurs PC, Denuvo causerait une baisse des performances, notamment sur Lords of the Fallen. La faute aux ressources supplémentaires qu’il utilise afin d’exécuter ses protocoles de cryptage des données en temps réel. Pire, certains témoignages d’utilisateurs rapportent que ce dernier aurait endommagé leur SSD. Bien évidemment il n’est nullement question de cautionner le piratage des jeux. Mais il en incombe aux développeurs et aux joueurs d’adopter des attitudes pertinentes sur ce sujet et de proposer des solutions non dommageables pour les deux partis.