Accueil » Actualité » Des Atom pour les NAS chez Intel

Des Atom pour les NAS chez Intel

Image 1 : Des Atom pour les NAS chez Intel

82801 IR, alias ICH9

L’Atom utilise généralement une puce NM10, mais cette dernière est limitée dans un NAS (peu de SATA). Intel, avec le 82801 IR, recycle une vieille puce, l’ICH9 (en version R). Elle dispose de douze ports USB 2.0, six SATA (avec RAID), de l’Ethernet et de l’IDE. Pour ceux qui veulent plus d’Ethernet, le 82801 IR prend en charge six lignes PCI-Express.

Intel veut mettre l’Atom partout. Après les netbooks, les nettops, les smartphones et les décodeurs TV, la firme propose de nouveaux modèles pour les NAS, ces appareils de plus en plus populaires. Les Atom D425 et D525 débarquent donc dans les NAS, avec un chipset 82801 IR, et prennent la relève des D410 et D510, déjà proposés.

La « nouvelle » plateforme est un peu plus rapide que l’ancienne (les Dx10 étaient à 1,66 GHz), avec une fréquence de 1,8 GHz pour les deux CPU, en bus 667 MHz en interne. Le D425 est un processeur à un seul core avec HyperThreading, le D525 en a deux (threads avec l’HyperThreading). La nouveauté de la plateforme vient de la mémoire : on passe à la DDR3. Pour le reste, c’est plus puissant que ce que l’on trouve habituellement (ARM ou MIPS) et les fonctions RAID du 82801 IR (alias ICH9R) sont les bienvenues. Le point intéressant est évidemment la possibilité d’utiliser un classique « firmware » à base de Linux, comme souvent, ou d’installer un Windows Home Server, apprécié par certains.

La majorité des gros constructeurs de NAS (LaCie, Netgear, TheCus, Synology, etc.) devraient passer à cette nouvelle plateforme rapidement, tout du moins en haut de gamme.