Accueil » Actualité » Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondes

Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondes

Image 1 : Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondes

Et si l’un des défauts des batteries actuelles, à savoir leur temps de charge, était en passe de devenir un mauvais souvenir ? C’est en tout cas ce que promettent des chercheurs de l’université américaine de Standford, en partenariat avec des universités chinoises et taïwanaises et sous la direction du chimiste Hongjie Dai.

Leur travail sur des batteries à base d’aluminium a récemment été publié dans la revue Nature, et le moins que l’on puisse dire est que leur dernière trouvaille, fruit (mais c’est souvent le cas dans la recherche) du hasard, pourrait révolutionner le marché. Ils se sont en effet rendu compte qu’en utilisant une anode métallique en aluminium et une cathode en 3 dimensions en graphite, le tout baignant dans un électrolyte liquide, leur batterie de nouvelle génération gommait de nombreux défaut des batteries actuelles au Lithium.

Charge rapide, résistance, faible coût…Image 2 : Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondes

Capable d’une charge extrêmement rapide (on parle d’un temps d’une minute environ), cette batterie était également particulièrement résistante avec pas moins de 7500 cycles de charge/décharge sans perte de performances (à comparer avec la centaine de cycles atteints avec les précédents prototypes de batterie aluminium-ion à cause de la dégradation rapide de l’anode, ou les 1000 cycles d’une batterie Lithium-ion classique).

Cette batterie aluminium-graphite est également bien moins chère à produire, un argument non négligeable pour les industriels, difficilement inflammable et extrêmement souple. Les constructeurs pourraient donc ne plus être limités aux batteries de forme rectangulaire et pourraient intégrer les batteries dans des châssis de toutes formes.

Image 3 : Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondesImage 4 : Des batteries pliables qui se rechargent en quelques secondes

Hélas, quelques problèmes demeurent, en particulier la densité d’énergie stockée de seulement 40 watts par kilogramme, là où une batterie Lithium-ion peut stocker entre 100 et 260 watts par kilogramme. La tension du prototype est en outre limitée à 2 V. Les chercheurs espèrent toutefois régler ces problèmes rapidement. S’ils y parviennent, et si le procédé de fabrication est aisément industrialisable (ce qui semble être le cas), c’est une véritable révolution qui s’annonce…

Batterie aluminium graphite