Accueil » Actualité » Des bureaux de Numericable-SFR placés sous scellés

Des bureaux de Numericable-SFR placés sous scellés

Image 1 : Des bureaux de Numericable-SFR placés sous scellés

La fusion de Numericable et SFR se fait dans la douleur. L’opérateur a été l’objet ce matin d’une visite des équipes de l’autorité de la concurrence qui a abouti à la mise sous scellés de certains bureaux, rapporte l’AFP. Pourquoi ? L’autorité soupçonne les deux entreprises d’avoir entamé leur fusion avant que celle-ci soit autorisée formellement. L’affaire ne remettrait pas en cause la fusion en elle-même, mais pourrait déboucher sur une amende de 5 % du chiffre d’affaires. 

L’Autorité de la concurrence n’est pas la seule à s’intéresser à Numericable-SFR. Le Syntec Numerique (syndicat des éditeurs de logiciels, entreprises du web ou SSII) a pour sa part saisi le médiateur inter-entreprises pour résoudre un conflit opposant Numericable-SFR à ses fournisseurs. Ces derniers se plaignent de factures impayées. Numericable utiliserait en fait une méthode brutale pour renégocier ses contrats, telle que la décrit un ancien cadre cité par le JDD « La ligne directrice est claire : c’est –30% ou on ne paie pas ».

Parallèlement l’opérateur a dévoilé hier ses nouvelles offres. La marque Joe Mobile est éliminée, ne reste plus que SFR et Red. Le premier conserve un placement haut de gamme, avec des forfaits avec ou sans engagement, avec ou sans mobile, qui ne sont pas mieux placés que ceux de ses concurrents. Le second est plus intéressant financièrement, notamment grâce à la nouvelle offre Fibre. Elle comprend un accès à internet fixe par la fibre/le câble de Numericable (entre 30 Mbit/s et 100 Mbit/s) avec décodeur TNT et appels illimités pour 20 par mois pendant un an, puis 30 € ensuite. Cet abonnement donne accès à un forfait mobile à prix réduit, par exemple un forfait avec appels illimités et 3 Go de data à 10 € par mois.