Accueil » Actualité » Des Macintosh à base de Pentium ?

Des Macintosh à base de Pentium ?

D’après un article du Wall Street Journal, Apple serait en pourparler avec Intel. Peu d’informations ont filtré mais les spéculations vont bon train. Peut on s’attendre à voir des processeurs x86 dans les macs ?

D’un point de vue technique, tout est possible. Mais cela aurait de nombreux inconvénients. Tout d’abord, les applications actuelles fonctionnant sur Macintosh devraient être recompilées voire réécrites. Cela imposerait aux éditeurs de maintenir plusieurs versions de leurs logiciels pour chaque famille de processeur, comme ce fut le cas en 1994 lors de la transition vers le PowerPC. Ensuite, une compatibilité ne pourrait pas être conservée car il n’existe à l’heure actuelle aucun moyen d’émuler un processeur PowerPC sur une machine x86 avec de bonnes performances (PearPC a un ration de 1 :70 environ).

En revanche deux hypothèses plus réalistes émergent des forums spécialisés. Apple étant membre de la PowerPC Alliance, elle dispose d’un accès complet aux brevets et plans des processeurs, et pourrait faire appel à Intel pour les fabriquer à un coût inférieur a celui d’IBM. Cela pourrait permettre l’utilisation de technologies propres à Intel pour la fabrication d’une gamme de puces plus performantes que celles d’IBM.

Une autre possibilité serait qu’Apple ne s’intéresse pas aux processeurs x86 mais à la gamme ARM d’Intel ou à d’autres produits de son catalogue. Les puces ARM, utilisées notamment dans les Pocket PC (les XScale), sont destinées à des produits à faible consommation d’énergie. Apple pourrait avoir envie de se relancer sur le marché des PDA (qu’elle avait défriché en 1992 avec le Newton), où pourrait créer des produits complètements nouveaux. Certains ont bien sur pensé aux baladeurs Vidéo mais Steve Jobs a annoncé lors de la conférence "D: All Things Digital" qu’il ne croyait pas au succès de tels appareils pour l’instant.

Quoiqu’il arrive, une coopération entre Apple et Intel serait inédite et pourrait bien initier de grands changements dans l’industrie informatique. Rappelez vous des dernières nouvelles qui présentent AMD en très bonne entente avec Microsoft… Je vois d’ici les trois futurs mastodontes : Microsoft-AMD, Apple-Intel et Linux-IBM.

P.S. : Une autre interprétation des faits pourrait bien valoir le détour. En tenant compte de la stratégie « x86 everywhere » d’AMD, des avancées effectuées en terme de performances et de consommation électrique sur cette architecture (Pentium M en tête), et de la nouvelle stratégie d’IBM qui souhaite se séparer des activités les moins rentables, tout en gardant à l’esprit qu’IBM fabrique aussi des puces pour AMD, l’orientation d’Apple en faveur du x86 pourrait être un facteur décisif dans la politique d’optimisation des coûts de la compagnie. Cela permettrait l’utilisation d’une technologie éprouvée et dont la conception est largement amortie plutôt que de maintenir une gamme de processeurs dont les ventes restent faibles face à la concurrence. Ce choix est en passe d’être fait par SUN qui a choisi l’Opteron d’AMD pour ses serveurs d’entrée de gamme, il pourrait donc tout aussi bien valoir pour Apple.