Accueil » Actualité » Des photons dans les cartes graphiques

Des photons dans les cartes graphiques

Jusqu’à présent, la seule méthode utilisable pour gérer ‘l’éclairage’ par réflexion de la lumière par les objets qui nous entourent (ex le clair de lune) passait par de longs calculs du CPU, ce qui réservait cet effet, appelé Illumination globale ou radiosité, aux calculs de scènes en image de synthèse.

Grâce aux travaux des universités de Stanford et de Californie ces effets, regroupés sous le nom de photon mapping permettent d’utiliser le GPU pour les réaliser. Si pour le moment l’algorithme qui permet de les réaliser en temps réel n’autorise que la basse résolution et sur des Radeons 9800 ou des GeForce 5900, cela devrait s’améliorer avec les prochaines générations de cartes.

Si l’on considère que près de 80% de notre éclairage provient de cette lumière indirecte, on devrait bientôt profiter de scènes encore plus réalistes pour les prochains jeux.