Accueil » Actualité » Des remaniements chez Globalfoundries

Des remaniements chez Globalfoundries

Image 1 : Des remaniements chez GlobalfoundriesGlobalfoundries a fait savoir lors d’une conférence téléphonique qu’il était à la recherche d’un nouveau P.D.G, alors qu’il compte investir la somme de 6 milliards de dollars (env. 4 milliards d’euros) dans ses usines allemandes, singapouriennes et new-yorkaise d’ici la fin 2012.

C’est une période charnière pour le fondeur. L’ancien président, Doug Grose quitte son poste, mais il reste au sein de la compagnie en tant que conseiller. Globalfoundries n’a pas donné de raison précise, mais il est très probable que la mission de M. Grose touche à sa fin et que la firme cherche maintenant un meneur à long terme. Pour mémoire, lorsque la société d’investissement ATIC en provenance d’Abu Dhabi s’est jointe à AMD pour former Globalfoundries en 2008, M. Grose, à l’époque vice-président des activités de fabrication d’AMD, est devenu P.D.G de la nouvelle entité et Hector Ruiz, ancien P.D.G d’AMD, est devenu le président du conseil d’administration. AMD a cédé ses usines, a obtenu plus de 30 % de la nouvelle société et ATIC est devenu l’actionnaire principal, mais il a choisi de maintenir les dirigeants d’AMD à la tête de la nouvelle structure (cf. « AMD se coupe en deux, les Émirats arabes unis à la rescousse »).

Or, nous sommes aujourd’hui en 2011. ATIC a depuis racheté Chartered et l’a fusionné avec Globalfoundries. Les activités de l’entreprise sont aujourd’hui bien huilées. Globalfoundries se prépare à accueillir de nouveaux clients importants tels que Toshiba. Hector Ruiz est parti de Globalfoundries après avoir été impliqué dans une affaire de délit d’initié (cf. « Démission de l’ancien PDG d’AMD ») et c’est maintenant au tour de Doug Grose de céder sa place dans des conditions beaucoup plus sereine.

Il est clair qu’il était avant tout un P.D.G de transition. ATIC a déjà dépensé 6 milliards de dollars dans Globalfoundries et la firme cherche maintenant un nouveau meneur alors qu’elle entame ses investissements pour 2011 et 2012. Cela est d’autant plus évident qu’à la suite de ce remaniement, Ibrahim Ajami, P.D.G de ATIC, devient vice-président du comité de direction de Globalfoundries et James Norling, un ancien de Chartered, devient le président du comité. Ajit Manocha, un directeur de Spansion et conseiller de ATIC, devient P.D.G provisoire, le temps de trouver un remplaçant définitif.

Comme on peut le voir, la direction reflète donc maintenant beaucoup plus le nouveau visage de Globalfoundries. Il ne s’agit plus seulement d’une filiale d’AMD, mais bien d’une nouvelle entreprise menée par ATIC.