Accueil » Actualité » Des ROM plus simples en 65 nm

Des ROM plus simples en 65 nm

Image 1 : Des ROM plus simples en 65 nmTSMC vient d’annoncer une nouvelle génération de mémoire ROM, plus simple et gravée en 65 nm. Destinée à remplacer les mémoires EEPROM habituelles, cette mémoire MTP (multi-time programmable) nécessite une tension de seulement 2,5 V contre 3,3 V en général. Cette mémoire de 8 kilobits est idéale pour des applications qui nécessitent une petite capacité de stockage non volatile qui ne peut pas être modifiée facilement par l’utilisateur (ce qui exclut la flash NAND). On retrouve par exemple ce type de mémoire dans certains baladeurs MP3 (pour stocker les clés nécessaires au décodage des fichiers protégés), dans des cartes SIM, dans des puces NFC (RFID) ou dans des lecteurs d’empreintes. Les puces résistent bien aux variations de température (la plage de fonctionnement varie de -40 °C à 125 °C) et la durée de rétention est de 10 ans au minimum.

TSMC n’indique pas le prix de cette mémoire, mais la gravure en 65 nm devrait permettre de proposer des puces très petites à un prix très faible. Notons que cette puce n’est pour le moment pas utilisable pour remplacer les EEPROM utilisées pour stocker les BIOS et les firmwares des différentes cartes utilisées dans les PC, étant donné sa capacité un peu faible.