Accueil » Actualité » Diapo : les erreurs technologiques qui ont marqué l’histoire du cinéma

Diapo : les erreurs technologiques qui ont marqué l’histoire du cinéma

Ce n’est pas parce qu’un film demande de croire en des choses extraordinaires qu’il faut que les technologies représentées soient bâclées. Voici les plus grands pêchés geek du cinéma, selon Tom’s Guide.

Image 1 : Diapo : les erreurs technologiques qui ont marqué l’histoire du cinéma

Lorsqu’il s’agit de représenter ce qui s’affiche sur un écran d’ordinateur, les équipes de production cinéma ou TV sont parfois confrontées à un problème de taille. Comment illustrer correctement une action pour qu’elle soit réaliste et crédible sans pour autant utiliser de vraies informations ? Au vu de cette scène de la série TV canadienneLa femme Nikita(1997–2001) on constate que le résultat se situe quelque part entre les deux… avec des adresses IP « Canada Dry ». Ça ressemble (de loin) à une adresse IP, mais ce n’est pas une adresse IP. En effet, ces « numéros d’identification attribués de façon permanente ou provisoire à chaque appareil connecté à un réseau informatique utilisant l’Internet Protocol”(définition Wikipedia) sont, dans la vraie vie, immuablement composées de 4 groupes de nombres entiers de 0 à 255, séparés par un point. L’adresse IP 35.887.8876 que l’ont voit sur l’image est donc doublement erronée puisqu’elle est composée de seulement trois groupes de nombres, dont deux d’entre eux dépassent allègrement 255… Idem pour les adresses DSN SERVER et NETMASK visibles sur l’écran.