Diapo : l’histoire des cartes graphiques NVIDIA en images

Image 1 : Diapo : l'histoire des cartes graphiques NVIDIA en images

NV10 : GeForce, le premier GPU

Fin 1999, NVIDIA annonce la GeForce 256. Première carte à utiliser ce que NVIDIA appelle un GPU, elle apporte surtout la gestion du T&L (Transform & Lighting). Elle sait donc effectuer les calculs sur les triangles à la place du CPU. Gain effectif ? La GeForce 256 peut gérer 15 millions de triangles, un CPU haut de gamme de l’époque, comme le Pentium III 550 MHz, seulement 4 millions.

La carte utilise une architecture différente de celle de la TNT2 : au lieu de 2 pipelines de rendu équipé chacun d’une unité de texturing, on a 4 pipelines de rendu avec une unité de texturing. Enfin, la GeForce 256 est aussi la première carte à utiliser de la DDR-SDRAM, pour presque doubler la bande passante de la mémoire.

La GeForce 256 est aussi la première carte NVIDIA à prendre en compte l’accélération du format MPEG2, mais de façon partielle (Motion Compensation). Enfin, c’est aussi la première carte grand public qui a été équipée d’une prise DVI (via une puce externe).