Diapo : TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire

Gary McKinnon : le pirate et les extra-terrestres

Image 1 : Diapo : TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire

Surnom : Solo
Célèbre pour être l’auteur du « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps », selon les États-Unis, l’écossais Gary McKinnon a sévi un peu plus d’un an entre février 2001 et mars 2002. Principal fait d’armes : s’être introduit dans 97 ordinateurs américains appartenant à la NASA, au Pentagone, à la marine, l’armée de l’air, l’armée de terre…  Objectif réel, ou curieuse ligne de défense, il a affirmé après son arrestation être « simplement » à la recherche d’informations sur des travaux de l’armée américaine au sujet des petits hommes verts, de supposées technologies anti-gravité extraterrestres ou permettant la dissimulation d’OVNI.

Résultat des courses, ses petites enquêtes auraient causé entre 700 000 et 800 000 dollars de dommages aux systèmes informatiques américains (suppression de fichiers critiques, 300 ordinateurs inutilisables, etc.). Opérant depuis le Royaume-Uni au moment des faits, il a pu échapper à l’extradition demandée par les États-Unis pendant quelques années avant que Thérésa May ne décrète définitivement en 2012 qu’il ne serait pas transféré chez Oncle Sam pour raisons de santé.     

Crédits photo : DR