Accueil » Actualité » Digital Storm Veloce : un 13 pouces pour joueurs

Digital Storm Veloce : un 13 pouces pour joueurs

Image 1 : Digital Storm Veloce : un 13 pouces pour joueursLe Veloce

Digital Storm, une petite société américaine, va proposer à la vente le 17 juillet une machine intéressante pour les joueurs : le Veloce, un modèle de 13 pouces très bien équipé.

Haswell, 13 pouces, Full HD

Cette machine dotée d’un écran de 13,3 pouces Full HD est très bien équipée pour le jeu : un processeur Intel Haswell et une carte graphique NVIDIA haut de gamme. Le processeur est le récent Intel Core i7-4800MQ, un modèle doté de quatre cores avec HyperThreading, 6 Mo de cache et une fréquence assez élevée, 2,7 GHz (3,7 GHz en mode Turbo). C’est un modèle très rapide et sa fréquence est élevée, en partie parce que le GPU intégré est l’Intel HD 4600 et pas l’Intel Iros Pro 5200, ce dernier limitant la fréquence du CPU pour des raisons de consommation. Le GPU est un modèle récent, la GeForce GTX 765M : cette carte est basée sur le GK106 (Kepler) et elle dispose de 768 unités de calcul à 850 MHz, couplées à 2 Go de mémoire  GDDR5 sur un bus 128 bits. Elle offre des performances proches de celle de la GeForce GTX 650 Ti Boost, une carte de milieu de gamme.

Le reste de la configuration est classique : 8 Go de mémoire DDR3-1600, une carte Wi-Fi Killer Wireless-N (une carte censée améliorer les performances) et du Bluetooth 4.0, le tout sous Windows 8. La partie stockage pèche un peu : on ne retrouve qu’un simple graveur de DVD (pas de Blu-ray) et le stockage est confié à un disque dur hybride de 750 Go, un modèle qui tourne à 7 200 tpm avec une mémoire cache de 8 Go à base de mémoire flash. Un SSD de 128 Go ou 256 Go aurait été plus.

On trouve sur l’ordinateur portable trois ports USB 3.0, un port USB 2.0, une sortie HDMI, une sortie VGA et une prise RJ45. Reste les quelques points qui fâchent : 2,1 kg, loin des standards actuels, une épaisseur de 3,2 cm et un prix de 1 535 $. De plus, l’autonomie n’est pas annoncée, et — au vu des composants intégrés —, elle est a priori assez faible.

Au final, la machine est un peu l’antithèse des Ultrabooks : épaisse et lourde (selon les standards de 2013), elle est aussi très performante. Pour les joueurs qui manquent de place, la machine est un choix intéressant, pour les autres, tournez-vous vers un Ultrabook si vous ne jouez pas, où vers une machine plus imposante si vous avez de la place…