Accueil » Actualité » DLP ou LCoS ? 3 picoprojecteurs en test (Les Numériques)

DLP ou LCoS ? 3 picoprojecteurs en test (Les Numériques)

Image 1 : DLP ou LCoS ? 3 picoprojecteurs en test (Les Numériques)Nos amis des Numériques ont porté leur attention sur trois produits réellement novateurs (et que votre serviteur trouve totalement géniaux si vous voulez son avis… non ? ah, tant pis) : des pico-vidéoprojecteurs. Sous ce nom barbare se cachent des vidéoprojecteurs de la taille d’un smartphone. Oui oui, vous avez bien lu. Parviennent-ils à maintenir une qualité d’affichage suffisante, malgré une telle miniaturisation ? Hé bien, contre toute attente, oui, d’après nos confrères. À voir, et peut-être à avoir…

L’entrée des miniprojecteurs à LED se fait en force. Trois modèles, signés Optoma, 3M et Aiptek, se partagent l’affiche. Inutile de vous le cacher, nous avons été largement surpris par la qualité des images affichées par ces petits engins.

  • Optoma Pico PK101 : c’est le plus compact, de plus il propose la plus belle image des trois. En revanche, faites une croix sur le lecteur de cartes SD et la mémoire interne.
  • 3M MPro 110 : il s’adresse au monde professionnel. Compact et doté d’une connectique VGA, il vous accompagne en présentation clientèle.
  • Aiptek Pocket Cinema V10 : son image est en cran en deçà du modèle Optoma. Néanmoins, c’est le plus autonome puisqu’il intègre 1 Go de mémoire interne et un lecteur de cartes SD.