Accueil » Actualité » Doom 3 remet le couvert

Doom 3 remet le couvert

Le titre phare du studio

ID Software

, nous invite pour une nouvelle danse. Non content de sortir

Doom 3

sur X-Box,

Activision

a annoncé l'arrivée d'un

expansion pack

pour ce jeu. Certes, l'annonce date un peu, mais comme la sortie est imminente, il est toujours bon de rappeler certaines choses. Suite aux déclarations des développeurs que l'on peut lire sur le site américain de Tom's Hardware, on peut se faire globalement une idée de ce qui nous attend, en dehors, évidemment, des couloirs obscurs, et des portes qui s'ouvrent soudainement sur des monstres à la présence un pouillème trop scriptée pour être honnête (j'ai dit un pouillème!).

Nuit noire et obscure

Un petit rappel des faits s'imposent pour ceux qui n'ont pas eu la chance de s'approcher du produit. Alors voilà: l'histoire se déroule dans un futur lointain, le joueur incarne un marine bien bâti, envoyé en mission sur une base Martienne. Tout se déroule à peu près bien jusqu'au moment où un savant un peu barge ouvre une porte, vestige d'une vieille civilisation de la planète rouge, donnant sur les enfers. Du coup, c'est une flopée de démons et de diables qui déferlent dans la base, massacrant au passage veaux, vaches, cochons, couvées, savants, et personnel du site. Notre marine, qu'incarne toujours le joueur, se retrouvant soudain bien seul tente donc de survivre, tout en essayant de faire taire les rustres et les malpolis.

Obscure et sombre

En dehors des petites mesquineries critiques à propos de son gameplay, il faut reconnaître pleins de bonnes choses à Doom 3. Certes, beaucoup diront que nous avons eu affaire plus à un démonstrateur technologique, plutôt qu'à un jeu proprement dit, tellement sa linéarité a été exemplaire. Cependant, force est de reconnaître que la puissance d'immersion du produit était bien là, et que les qualités visuelles et sonores de Doom 3 contribuaient largement à nous faire bondir de nos chaises pendant qu'on y jouait. De même, le design des personnages et des décors en scotchait plus d'un. Maintenant que tout le monde a pu voir les qualités technologiques et visuelles du produit, il est temps de les rentabiliser. La suite des mésaventures martiennes se nommera donc : "

Doom 3 : Resurrection of Evil

".

Au menu…

Cette expansion ne risque pas de s'illustrer par l'originalité de son scénario. En gros, on se retrouve deux ans après les incidents du premier épisode. Dans un coin d'usines désaffectées de l'exploitation Martienne, un étrange signal est capté… Du coup, on renvoie les marines histoire de s'assurer qu'il ne reste personne d'hostile dans ledit coin. Evidemment, un truc va foirer, et tous les démons de l'enfer se donneront rendez-vous pour essayer d'organiser un méchoui autour de la dépouille du personnage qu'incarne le joueur. Sur le papier, Activision nous promet six nouveaux démons, un mod multi pouvant accueillir 8 joueurs, et des nouvelles armes de bourrin. La chose intéressante, c'est que le jeu prendrait en compte d'avantage de fantaisies dans le gameplay, puisqu'il serait possible de jouer avec le temps, et avec la gravité, exploitant du même coup l'une des principale trouvaille de

Half Life 2

; le flingue anti-gravité. En attendant le 4 avril, date annoncée de la sortie, on peut télécharger une vidéo ici.