Accueil » Actualité » Doom sur une imprimante pour prouver qu’elle n’est pas sécurisée

Doom sur une imprimante pour prouver qu’elle n’est pas sécurisée

Image 1 : Doom sur une imprimante pour prouver qu'elle n'est pas sécuriséeUne imprimante CanonQue faire quand on est un chercheur en sécurité qui découvre une faille dans le logiciel d’une imprimante ? Prévenir le constructeur ? Oui, pourquoi pas. Mais la meilleure réponse est évidemment… installer Doom.

Doom sur une imprimante

Le chercheur a en fait découvert au départ que l’interface Web des imprimantes ne demande pas de mot de passe et que tous les paramètres sont modifiables. On peut donc imprimer, obtenir le niveau d’encre… ou charger un firmware malicieux en faisant sauter les vérifications avec de faux DNS. Pour montrer les dangers d’un firmware modifié, il a installé Doom, le célèbre jeu des années ’90, sur son imprimante.

Canon Doom

Bien évidemment, comme expliqué dans son billet de blog, il a prévenu Canon avant de publier les informations.