Accueil » Actualité » Du Cell dans les PC portables Toshiba

Du Cell dans les PC portables Toshiba

Image 1 : Du Cell dans les PC portables Toshiba

Toshiba continue à croire au Cell et à ne pas proposer de lecteurs HD dans ses machines (la société ne peut pas décemment proposer des ordinateurs équipés du Blu-ray) en équipant certains de ses PC portables d’une carte SpursEngine.

Un Cell dans le PC

Pour rappel, le SpursEngine est la version « PC » du processeur Cell, utilisé notamment dans la PlayStation 3 et dans certains serveurs IBM. Cette version-ci est moins puissante que celle utilisée par Sony : alors que la console du Japonais intègre un CPU de type PowerPC aidé par sept SPE, le tout cadencé à 3,2 GHz, le SpursEngine se limite à 1,5 GHz et à quatre SPE, sans le CPU. Malgré tout, le SpursEngine est un très bon moyen de proposer un upscaling de qualité pour lire des DVD et la puce est aussi très efficace pour accélérer l’encodage des vidéos (même si l’intérêt est limité sur un PC qui ne dispose que d’un lecteur de DVD). Notons qu’ici Toshiba intègre la puce dans le PC portable, mais qu’il existe des cartes PCI-Express pour les PC classiques (chez Leadtek ou Canopus, notamment).

La gamme Qosmio comprend plusieurs machines, basées sur la plateforme Centrino 2, et certains modèles permettent même d’accélérer encore plus les traitements en utilisant la carte graphique (une GeForce 9600M GT, qui supporte CUDA). Les Qosmio GX et FX (18,4 et 15,4 pouces) sont disponibles pour le moment au Japon à partir de 1 600 € environ.