Accueil » Actualité » Du low-cost pour Android chez Ericsson

Du low-cost pour Android chez Ericsson

Image 1 : Du low-cost pour Android chez Ericsson

ST-Ericsson propose une nouvelle puce destinée à produire des smartphones (pardon, ordiphones) à bas prix sous Android. La plateforme U6715 utilise un processeur ARM926EJ-S à 468 MHz (au maximum), prend en charge la mémoire LP DDR (Low Power) et le stockage du système s’effectue sur de la mémoire flash (NAND SLC). La puce est évidemment dotée d’un contrôleur graphique capable de prendre en charge un écran en QVGA (320 x 240) ou en WQVGA (habituellement 480 x 272) et il est capable de lire (et encoder) des vidéos en H.264 avec — malheureusement — une limite à la définition de l’écran (en gros, ça ne sert à rien). Un appareil photo 5 mégapixels est pris en charge (au maximum) et le JPEG est décodé matériellement. 

La puce prend en charge les interfaces USB, SD, MMC et Memory Stick, propose un GPS et une partie radio compatible 3G, EDGE et HSPA (7,2 mégabits/s au maximum). Enfin, il est possible de connecter quelques périphériques très utilisés actuellement : Bluetooth, Wi-Fi, puce FM, accéléromètre et boussole numériques. Comme on le voit, on est donc loin d’un appareil comme le Motorola Droid Milestone, mais pour de l’entrée de gamme, c’est finalement assez complet.

Pas de prix, la puce étant évidemment destinée aux OEM, mais Ericsson donne quelques indications sur l’autonomie : 25 jours en veille, 7 heures en communication (3G) et 40 heures en musique (avec une batterie de 1000 mAh).