Accueil » Actualité » Du papier électronique sur lequel on peut écrire

Du papier électronique sur lequel on peut écrire

Image 1 : Du papier électronique sur lequel on peut écrireLes écrans d’aujourd’hui ont beau atteindre les limites de la vision humaine, aucune technologie n’a encore rempli la promesse d’un papier électronique. Les écrans des liseuses s’en approchent, certes, mais ils ne sont pas souples, souffrent d’un contraste inférieur et, surtout, il n’est pas possible d’écrire dessus ! Cela pourrait bientôt changer si les travaux d’une équipe de l’université de Tokyo se concrétisent.

Ils ont mis au point un prototype de papier électronique inscriptible à l’aide d’une pointe aimantée. Oui, un peu à la manière des ardoises magiques pour enfants. Il s’agit est en fait une hybridation des ardoises magiques et des écrans de liseuses. Comme ces derniers, le prototype des chercheurs tokyoïtes utilise des microsphères à moitié blanches, à moitié noires, prises en sandwich entre deux électrodes. L’astuce tient dans l’ajout de nanoparticules magnétiques dans les hémisphères, qui les rend sensibles à l’aimantation. Ainsi, les microsphères peuvent être manipulées soient via une matrice de transistors comme sur un écran classique, soit via la pointe aimantée d’un stylet, comme sur une ardoise magique.

Reste maintenant à l’équipe à améliorer le contraste de son papier électro/magnétique avant que l’on puisse définitivement abandonner nos carreaux Seyès et nos mines HB.

Image 2 : Du papier électronique sur lequel on peut écrire