Accueil » Actualité » Du retard pour les SSD de 6 et 8 To de SanDisk

Du retard pour les SSD de 6 et 8 To de SanDisk

Image 1 : Du retard pour les SSD de 6 et 8 To de SanDisk

Selon le site Kitguru qui cite Sanjay Mehrotra, PDG de SanDisk, les SSD d’une capacité de 6 et 8 To initialement prévus pour arriver cette année feront en fait leur apparition en 2016. Un retard d’environ un an qui ne se fera pas trop ressentir dans les finances de SanDisk puisque l’entreprise ne prévoyait pas d’en vendre énormément à leur sortie. En effet, les clients professionnels intéressés par ce genre de solutions passent de longs mois à tester les produits avant de les intégrer à leurs infrastructures.

Pour le moment, SanDisk propose une capacité de 4 To qui est utilisée par un OEM alors que d’autres clients sont en train de certifier le SSD pour un usage plus large. Fixstars, un concurrent, comptait proposer durant le mois de juillet le SSD-6000M d’une capacité de 6 To. Les SSD de SanDisk et de Fixstars ont en commun l’utilisation de mémoire flash MLC gravée en 15 nm. Par la suite, SanDisk prévoit d’utiliser de la mémoire flash 3D BiCS comme celle de Toshiba.

Un SSD de 16 To pour 2017 ?

On imagine alors que le SSD d’une capacité de 16 To qui était initialement prévu pour arriver en 2016 pourrait lui aussi être retardé d’un an, ce qui signifierait une arrivée sur le marché en 2017. De quoi remettre en question les propos des analystes selon lesquels les SSD devraient concurrencer les disques durs classiques sur le plan tarifaire en 2016 ? C’est en effet la mémoire flash 3D qui devrait permettre de faire chuter les prix, à l’image du nouveau Samsung SSD 650.