Accueil » Actualité » Du stockage dans la carte SIM, aussi vite qu’en USB 1.1

Du stockage dans la carte SIM, aussi vite qu’en USB 1.1

Image 1 : Du stockage dans la carte SIM, aussi vite qu'en USB 1.1

Gemalto et Orange surfent sur la vague du 2.0 avec la carte SIM 2.0 : cette nouvelle génération de cartes SIM est censée offrir des avantages intéressants aux utilisateurs. Le plus important est la possibilité de stocker des données en masse.

Une interface USB, du Go dans la SIM

Alors que les cartes SIM classiques utilisent une interface série très lente (9 kilobits/s entre le téléphone et la carte) et une capacité limitée (256 ko en général), les cartes SIM 2.0 peuvent contenir beaucoup plus de données, la capacité de stockage est de l’ordre du Go. De plus, une interface « plus moderne » a été choisie : l’USB. Attention, pas l’USB 3.0 ou l’USB 2.0, mais bien l’antique USB 1.1 et ses 12 mégabits/s. C’est mieux que 9 kilobits/s mais ça reste très peu face aux interfaces classiques des cartes mémoire (la norme microSD atteint 200 mégabits/s). Reste le problème principal de cette norme : la compatibilité. Actuellement, seuls quelques smartphones et quelques appareils Sagem sont capables de lire les cartes SIM 2.0, ce qui limite singulièrement l’intérêt de cette nouveauté.